Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Arrêtez de parler de Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh, si vous ne voulez pas suivre sa voie !

Posté par: Tamba Danfakha| Mercredi 14 septembre, 2016 19:09  | Consulté 52799 fois  |  7 Réactions  |   

Mame Abdoul Aziz Sy, nous a quitté il y a, maintenant 19 ans.
Si tout le monde semble fier de parler de ce saint homme c'est qu'il y a bien des raisons objectives.
Pour ma part, en tant que membre de la coordination des étudiants de Dakar - CED, j'ai été absolument séduit, en 1988, par le khalife général des tidianes qu'il était lors de notre toute première rencontre avec lui un vendredi à la grande mosquée de Tivaouane.
A un moment où le pouvoir du Président Abdou Diouf faisait face à de vives tensions dues en grande partie aux élèves et aux étudiants, les chefs religieux avaient été mis à contribution pour nous calmer.
Mame Abdoul Aziz Dabakh a d'abord souhaité nous écouter pour comprendre les raisons qui nous poussaient à la grève et, à notre grande surprise, il nous dit ceci : "le Président m'a demandé de vous demander de reprendre vos cours, mais je suis convaincu, après vous avoir écouté, que vous êtes des personnes raisonnables et que les revendications qui sont les vôtres semblent justes et légitimes, je vais donc demander au Président de satisfaire vos revendications afin que vous repreniez, au plus vite, vos études".
Cette anecdote, me pousse à croire que la grande sagesse de Mame Abdoul Aziz Sy reposait sur deux choses : il aimait les gens et il aimait la vérité.
C'est donc très bien de célébrer sur nos murs Facebook et dans nos palabres quotidiennes le saint homme, mais apprendre à comprendre ses enseignements est encore meilleur afin de reproduire sa sagesse infinie.
Or je doute que nous soyons dignes d'évoquer le nom de Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh parce que nous sommes incapables d'aimer les gens et d'aimer la vérité. Comme lui.
Il y a deux jours après la prière de la fête de Tabaski, nous avons tous été témoins de sermons d'imams, aux ordres, qui mentent, sans tremblements, à leur coreligionnaire, dans la maison d'Allah, SWT, en accusant, sans le nommer, Monsieur Ousmane Sonko d'avoir eu à divulguer des secrets d'état. C'est qui est faux car jamais l'inspecteur Principal des Impôts Ousmane Sonko n'a révélé un seul secret d'état. Dire le contraire c'est mentir.
Et Allah, SWT, n'aime pas le mensonge. Parce qu'il se voulait le fidèle serviteur d'Allah, dabakh ne connaissait que la vérité.
Depuis la perte de pouvoir du Président Abdoulaye Wade et, même bien avant, on a assisté, de la part de gens prétendument musulmans, à des accusations dénuées de tout fondement portées contre leurs semblables. 
Que n'a t on pas entendu sur Karim Meïssa Wade ? 
Quand bien même la CREI, cette cour satanique, a avoué que Karim n'était, à ses yeux, ni coupable de détournements de deniers publics, ni coupable de corruption, de prétendus musulmans continuaient et continuent de traiter ce dernier de voleur, sans aucune preuve matérielle...
Bref, Dabakh, si nous voulons être digne d'en parler nous devons apprendre à aimer nos prochains comme lui, à aimer la vérité comme lui et avoir le courage de nos opinions, comme lui.
Envers et contre tout.
Hommage à Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh !

 L'auteur  Tamba Danfakha
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (7)  Certains commentaires sont en cours de validation...
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Dr Mouhamadou Bamba NDIAYE En Septembre, 2016 (06:57 AM) 0 FansN°:1
Certes, Serigne Abdou Aziz SY Dabagh était un monument de science et de générosité ; il a tout dit sur la Charia, comme en témoigne la pertinence et l’actualité de ses prêches ; et tous les sénégalais l’avaient dans le coeur, mais, hélas, il n’est pas parvenu à vivifier la religion, pendant les 40 ans de son califat. Et cette ‘’contre-performance’’ est essentiellement liée à son statut (rang spirituel). Oui, il n’est pas ‘’khalife de Cheikh’’ (attitré comme Serigne Babacar SY) et ne pouvait pas être un véritable vivificateur de la Tidjaniya et de la religion (d’une manière générale). Un devoir de vérité oblige !!!
Oui, traditionnellement, tout fils aîné est le khalife de son père ; l’aîné du patriarche est de facto le « khalife général de la famille » ; leur mission est de sauvegarder autant que possible le patrimoine de la famille - et incontestablement, Serigne Abdou était de ceux-là !!! Le « khalife de Cheikh », c’est autre chose ; il ne se transmet pas de père en fils ; et pour preuve, le fils de Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif lui-même n’était pas son khalife attitré. Oui, un « khalife de Cheikh » est le détenteur des secrets de Cheikh et donc d’une ‘’autorisation spéciale’’ (idznul khâss) lui permettant de vivifier la religion - du fait de l’assistance du Saint-Esprit et des Anges (Cor. 16 : 1-2 - An-Nahl - Les Abeilles). Et parmi ces privilégiés d’Allah, Cheikh El Hadj Oumar...
Khalil  En Septembre, 2016 (08:46 AM) 0 FansN°:2
Tu te contredit. Vivifier l islam c est restaurer son image .Et á travers Mame Abdou et aussi á travers ses prédécesseurs et ses successeurs,on a su découvrir toute la beauté de l islam.Tous les sénégalais lui ont mis le cachet "MISSION ACCOMPLIE ".Vous faites confusion.Chaque epoque a son contexte.Le nombre de musulmans a considérablement augmenté après Le Prophète(Saw),tu en conclu quoi?
Anonyme En Septembre, 2016 (11:07 AM) 0 FansN°:3
Sur quoi te bases tu pour dire que Maam Abdou N'etait pas le Khalif de Cheikh ! Pourquoi Guene Gnémei Yallah !

Ajouter un commentaire

 
 
Tamba Danfakha
Blog crée le 18/10/2012 Visité 971963 fois 501 Articles 8912 Commentaires 45 Abonnés

Posts recents
AÉROPORT INTERNATIONAL DE DIASS : NI WADE, NI MACKY, C\'EST LA SUEUR DU PEUPLE !
C’est quoi accompagner un projet ?
SERIGNE MBAYE SY MANSOUR, UN KHALIFE AU COEUR DE LA MODERNITE !
TRAFIC DE JEUNES MIGRANTS : FAISONS LA PART DES CHOSES
FINANCEMENT DE 150 LAUREATS DE \"BUSINESS ACADEMY\" : DE QUI SE MOQUE L\'ADPME ?
Commentaires recents
Les plus populaires