Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

DONNER SENS AU MONDE ET L'EXPLIQUER PAR NOUS MEMES

Posté par: Tamba Danfakha| Mercredi 18 octobre, 2017 10:10  | Consulté 373 fois  |  0 Réactions  |   

Dans le premier cas, on fait de la philosophie et dans le second cas de la science.
Les anciens pensaient que la terre était un disque posé sur les flots. Lorsque Galileo Galiléé a, sur la base d'observations minutieuses, émis l'hypothèse que la terre tournait autour du soleil, il semblerait qu'on l'ait assassiné car on pensait qu'il blasphemait. Pourtant, il était dans le vrai et ses détracteurs dans le faux : le monde galilée a survécu après sa mort, le monde des inquisiteurs ne leur a pas survecu. Seule la vérité est eternelle.
Lorsque nos explications sur le monde, sur le réel et sur ce qui nous arrive ne sont pas exactes, nos croyances ne nous servent à rien et, pire, elles peuvent nous conduire à gaspiller nos ressources et à détruire nos liens aux autres et au monde de façon accelérée.
La quête de sens devrait, toujours, preceder l'explication.
La quête de sens est une tentative, à la fois, de nommer toute chose et de lui trouver une place dans ce monde ici bas et, quelque fois, dans l'au delà.
Est-ce, en effet, un hasard si le premier geste des parents consiste à donner un nom à leurs enfants, dès leur naissance, puis de leur apprendre à nommer les choses et les autres qui sont autour d'eux et, enfin, plus tard, à leur enseigner les regles sociales qui tournent autour de ce qui est permis et de ce qui ne l'est pas ? Assurément, non; c'est donner du sens aux enfants que leur apprendre à nommer et à situer les gens (en parents, amis, ennemis, hostiles, méchants, ...etc), les choses (en c'est utile, pas utile, dangereux, ps dangereux, ...etc.) et les faits (en bien, mal, ...etc.). 
Lorsque les croyances premières qui sont baties dans la conscience des enfants ne sont pas vraies ou si elles sont confuses, il appartient à l'école de les clarifier ou de les "deconstruire".
Hélas, l'école sénégalaise ne fait que renforcer, en nos enfants, des croyances stupides (fondées sur les "vérités" coloniales) et obsolètes (fondées sur des superstitions).
Difficile, dès lors, de fonder du sens dans une société où la question de sens (pourquoi ?) n'interesse, en général, pas grand monde, tellement, nous nous empressons de "fournir" des réponses fabriquées par d'autres (dont nous ne connaissons absolument pas les mobiles) et, trop souvent, sans exercer un minimum notre esprit critique.
L'explication, elle, exige que nous soyons capables d'observer le monde (avec calme), d'emettre des explications sensées et non contradictoires avec des croyances "purifiées", que nous nous efforçons de vérifier, dans les faits, la "soutenabilité" de nos explications avant de se faire une opinion défintive.
Si, donc, la quête de sens et l'explication du monde sont les fondements de nos succès, notre pays ferait mieux de donner, du pouvoir aux philosophes et aux scientifiques, non pour nous diriger, mais pour nous éclairer afin que nos actes de tous les jours soient plus féconds pour nos communaurtés desemparées devant tant de complexité et tant d'impuissance à chnager le chemin vers le chaos.

 L'auteur  Tamba Danfakha
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Tamba Danfakha
Blog crée le 18/10/2012 Visité 964570 fois 496 Articles 8757 Commentaires 45 Abonnés

Posts recents
Formation gratuite, comme Adya du Magal, pour les porteurs de projets !
Amusez-vous, la vie est courte !
Liberté, soyons libres !
Pensées du jour
Christophe Bigot : arretez de nous pomper notre air !
Commentaires recents
Les plus populaires