Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LA GUERRE POUR LA CONSERVATION DES RESSOURCES NATURELLES DE L'AFRIQUE FAIT RAGE.

Posté par: Tamba Danfakha| Dimanche 21 janvier, 2018 20:01  | Consulté 342 fois  |  0 Réactions  |   

Nous sommes sous influence de l'occident qui, avec la complicité active ou passive de nos dirigeants ou élites indignes, décide du contenu de nos programmes scolaires, de nos télévisions, de nos radios et de nos journaux.
Les Wolofs disent que vouloir partir ne suffit pas pour partir, il faut pouvoir partir. A cela le philosophe Schopenhauer fait écho quand il écrit que l'homme peut, certes, faire tout ce qu'il veut mais qu'il ne peut pas, toujours, vouloir ce qu'il veut.
La récente tuerie intervenue dans le sud de notre pays, à Boffa Bayotte, actualise ces paroles sages : au lieu de nous indigner face à un acte de barbarie sans noms, beaucoup de nos compatriotes nous divertissent en évoquant, à tout vent, un autre problème, celui de la nécessaire conservation des forêts.
Notre vrai problème est de savoir comment tirer profit de nos ressources naturelles, pas comment éviter de les exploiter.
Lorsque le journaliste Cheikh Yerim Seck exprime une légitime indignation face à un acte barbare, nombreux sont ceux qui lui tombent dessus. 
Pourquoi des organisations de la société civile, des citoyens ordinaires et des cadres casamançais sont plus préoccupés par le débat sur la forêt que par le débat sur la barbarie commise ?
Ma théorie est que certains de ces "défenseurs" de la forêt reçoivent des subventions de l'occident pour la "conserver". 
Les autres sont victimes de leurs propres ignorances ou de leur propension au mimétisme.
Pourquoi quand les sociétés occidentales ont besoin d'une ressource dans notre pays, quelqu'elle soit, nous nous empressons de voter de nouvelles lois ou d'accepter des théories abracadabrantesques (comme la responsabilité sociétale des entreprises, un vulgaire permis de faire des choses interdites auparavant) pour leur faciliter la tâche ?
Pourquoi le discours de Macron sur la démographie "incontrôlée" en Afrique ? Pourquoi tous ces milliards de l'us aid ou de l'union européenne pour réduire la natalité dans nos pays ?
Simplement, parce que, pour les occidentaux, nos ressources naturelles leur appartiennent et ils ne voient pas d'un bon oeil que nous les exploitons dans le sens de nos propres intérêts (ce qui risque de les en priver dans le futur).
Plus d'africains (à travers la croissance démographique), plus de développement (à travers la valorisation de nos propres ressources) signifient plus de pression sur nos ressources naturelles (pardon les ressources des occidentaux). 
Dès lors tout est fait pour ralentir la croissance démographique et le développement à travers des politiques publiques appuyées en santé de la reproduction ou des conflits artificiels entre les africains entretenus par des mains étrangères.
Cette guerre que mène l'occident et ses larbins africains pour conserver nos ressources naturelles intactes pour leurs descendants se traduit par des paradoxes insoutenables : 
1) les populations locales sont traitées de braconniers lorsqu'elles cherchent à chasser pour se nourrir et on n'hésite pas à distribuer, à foison, des permis de chasse aux touristes occidentaux
2) le droit à la propriété foncière est refusé aux nationaux et concédé, sans tremblements, aux étrangers (toujours les occidentaux)
3) les critères d'attribution des marchés publics sont faits de façon à laisser la part belle aux entreprises occidentales qui peuvent corrompre nos fonctionnaires ou nos dirigeants et piller nos ressources naturelles sans aucune conséquence sur leur quiétude
4) Nos meilleures ressources humaines nous sont volées, sans vergogne, et nos petites mains rejetées aux frontières des pays d'occident ou offertes aux bandes armées de Libye.
Au demeurant, notre incapacité à chercher, avec sérieux et responsabilité, les raisons profondes de l'aide publique au développement et de l'aide "gracieuse" fournie à nos organisations dites de la société civile et notre incapacité à servir les vrais intérêts de nos populations reste notre plus grand handicap. 
Nous avons intérêt à nous réveiller.
L'occident n'a aucune leçon à nous donner dans la protection de l'environnement, ni dans la définition de nos politiques publiques en matière de démographie.
Certes, nous avons un devoir humain qui est de ne pas faire comme l'occident (pour qui il n'y a que l'occident qui compte) et qui consiste à ne jamais oublier nos responsabilités humaines envers le reste de la création, mais nous devons cesser de répéter, comme des perroquets, des slogans sortis de la bouche d'occidentaux avides de notre déchéance collective. 
A défaut, nous ne serons que de simples soldats, tirailleurs, dans la défense de la grandeur de la civilisation occidentale au détriment de la notre.
Que Dieu bénisse l'Afrique et les africains

 L'auteur  Tamba Danfakha
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Tamba Danfakha
Blog crée le 18/10/2012 Visité 1020016 fois 531 Articles 9720 Commentaires 47 Abonnés

Posts recents
Le parcours du stagiaire en productivité
PARRAINEZ DES JEUNES CHERCHEURS D\'EMPLOIS !
QU\'EST-CE QU\'UN PROJET BANCABLE ?
L\'ENTREPRENEURIAT EST L\'ANTIDOTE DE LA PAUVRETÉ !
A quoi sert le travail?
Commentaires recents
Les plus populaires