Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LA PLACE DE L'INFORMATION DANS UNE LUTTE EFFICACE CONTRE LE CHÔMAGE AU SÉNÉGAL.

Posté par: Tamba Danfakha| Vendredi 08 juin, 2018 09:06  | Consulté 491 fois  |  0 Réactions  |   

L'information sur les activités économiques est difficile à obtenir dans notre pays. 
Soit parce qu'elle n'existe pas, soit elle est cloisonnée par les décideurs politiques pour servir des desseins inavoués. 
Cette situation rend presque impossible toute analyse prédictive, fondement des études de faisabilité et du plan d'affaires. 
Quand vous voulez mener, par exemple, une étude de marché dans le cadre de la conduite d'un projet professionnel, il est quasi impossible de se fier aux agents économiques qui naviguent entre "c'est beaucoup ou c'est peu".
Or, l'information n'est pas seulement utile dans la phase de conception et de montage d'un projet, elle est vitale pour le chef d'entreprise ou porteur de projet, tout au long du développement des activités initiées.
Plutôt que de gaspiller de l'argent public dans des projets mal conçus avec des porteurs de projets mal informés, il serait judicieux que l'état renforce les ressources de ses agents chargés de la collecte de l'information économique à tous les niveaux. 
En effet, si les sénégalais disposaient de bonnes informations, ils seraient plus efficaces dans les initiatives individuelles ou collectives qui sont les leurs.
Mais, en attendant que nos dirigeants comprennent l'importance vitale pour notre pays de disposer d'informations fiables sur son économie et sur la manière dont celle-ci fonctionne, j'ai lancé, depuis 2014, un ambitieux projet de construction d'un réseau d'entraide solidaire, dénommé "réseau Eurêka" en vue de mutualiser, entre autre, les ressources informationnelles de différents acteurs économiques et sociaux.
Par ailleurs, le traitement de l'information, par la presse, dans notre pays n'est pas de nature à encourager les acteurs sociaux à agir ou à agir de façon constructive.
Nous sommes noyés dans un flot de négativité avec son lot de crimes, de déviances sociales ou d'échecs exposés au quotidien comme des trophées de guerre. 
Cette manière alarmiste de traiter l'information nourrit les méfiances, les craintes, les peurs et les hostilités infertiles pour nos pays assoiffés de résultats.
C'est, aussi, pour faire face à cette façon négative et sombre de traiter l'information, dans notre pays, que j'ai, également, lancé le journal Kombiko pour promouvoir une information positive fondée sur des faits et adossée à une analyse logique et cohérente. Le but étant d'inciter les gens à l'optimisme, à entreprendre et à croire en eux mêmes.
Sans initiatives, tout ce que nous voulons pour nous mêmes ou pour notre peuple restera de simples vœux pieux.

 L'auteur  Tamba Danfakha
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Tamba Danfakha
Blog crée le 18/10/2012 Visité 1147446 fois 679 Articles 12941 Commentaires 51 Abonnés

Posts recents
VOUS AVEZ MAL ? VOICI COMMENT VOUS REMOTIVER !
LES ÉLECTEURS NE VOTENT PAS POUR LES IDÉES MAIS ...
Les sénégalais sont fatigués de Macky Sall ...
COMPRENDRE LE CHÔMAGE POUR MIEUX LUTTER CONTRE
MACKY SALL ETHNICISTE ? MONSIEUR SONKO ET SI ON CESSAIT D\'EN PARLER ?
Commentaires recents
Les plus populaires