Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LETTRE OUVERTE AU PROFESSEUR SONGHE : OUI VOUS AVEZ DÉRAILLÉ MAIS ..........

Posté par: Tamba Danfakha| Mardi 13 mars, 2018 17:03  | Consulté 616 fois  |  0 Réactions  |   

Je viens d'écouter vos "précisions" où vous niez avoir fait l'apologie du viol.
Vous auriez dit, plutôt, ceci : "nous (les pervers et autres violeurs hommes auxquels vous vous seriez substituer dans votre pensée) pourrions être plus facilement tenté par le viol à cause de certaines tenues que porteraient certaines femmes".
Pour vous, cela ne signifie pas que vous ayez dit que "les femmes seraient responsables de leur propre viol du fait d'un certain accoutrement". Comprenne qui voudra ou pourra.
Personnellement, je ne crois pas que vous ayez eu l'intention de justifier, en quoi que ce soit, le viol.
Mais, là où vous avez fauté, à mon avis, c'est d'avoir, involontairement ou non, quitter le champ de la philosophie pour descendre dans le champ de la morale masculine et religieuse.
A force de vous exprimer à la télévision, professeur, vous avez pu tomber dans le piège du "politiquement correct" en voulant défendre un point de vue religieux et, incontestablement, masculin : c'est parce que les femmes s'habillent "sexy" qu'elles seraient exposées au viol. Tout le monde connait cette assertion.
Mais vous n'êtes pas n'importe qui, vous êtes un philosophe et vous ne pouvez vous permettre de défendre un point de vue fondé sur le "on dit ou on croit", le discours philosophique se doit, en toute circonstance, de respecter une certaine cohérence et une rigueur intellectuelle à toute épreuve.
Or, quand on étudie les faits, on se rend compte que les femmes violées le sont, souvent, dans des conditions de vulnérabilité, pas quand elles s'habillent "sexy", que les violeurs sont, souvent, des proches de leurs victimes et que le viol est plus fréquent dans des pays où les femmes portent la burqa que dans ceux où elles portent des mini jupes.
Bref, professeur Songhé vous avez transgressé les principes de votre propre discipline qui vous recommandent de ne point prendre comme vrai que ce que vous pourriez, évidement, vérifier comme tel.
La télévision, de ce point de vue, est un medium dangereux pour tous les penseurs qu'elle met au bord du gouffre de la "tentation de plaire à tout le monde", alors que la philosophie n'a que faire des critiques des ignorants mais qu'elle se nourrit de celles des savants. Pourvu que ces savant restent dans leur rôle et ne veuillent pas donner écho aux censeurs de tous acabits.
A défaut, ils pourraient recevoir, à juste raison, le courroux des justes sans qu'il ne soit, nécessairement, évoqué, une quelconque malveillance.
Alors, cher professeur Songhé restez, s'il vous plait, dans votre rôle de philosophe et laissez aux prédicateurs le soin de nous débiter leurs risibles "vérités" sur les femmes.
PS : j'ai été choqué que vous puissiez comparer, encore, les femmes à des usines. Oh hé, professeur réveillez-vous !

 L'auteur  Tamba Danfakha
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Tamba Danfakha
Blog crée le 18/10/2012 Visité 1128979 fois 675 Articles 12416 Commentaires 49 Abonnés

Posts recents
MACKY SALL ETHNICISTE ? MONSIEUR SONKO ET SI ON CESSAIT D\'EN PARLER ?
CONDITIONS D’ADHESION AU RESEAU EUREKA
SÉMINAIRE EN EFFICACITÉ PERSONNELLE
SÉMINAIRE EN EFFICACITÉ PERSONNELLE (Emploi,Carrière et Entrepreneuriat)
LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE : NOUS N\'AVONS NI UN PROBLÈME D\'ARGENT NI UN PROBLÈME DE FINANCEMENT.
Commentaires recents
Les plus populaires