Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LIBERTE = RESPONSABILITE

Posté par: Tamba Danfakha| Vendredi 25 mai, 2018 09:05  | Consulté 317 fois  |  0 Réactions  |   

La liberté, celle qui permet à chaque homme et à chaque femme d'une même communauté d'exprimer, sans crainte pour sa propre sécurité, ce qui fait sa singularité est une valeur indispensable pour le bien être collectif.
Selon le Psychanalyste allemand Sigmund Freud la conscience humaine serait le siège de trois identités antagoniques : le "sur Moi (uber ich), le "ça" (das es) et le "moi" (ich).
Le "sur moi" est l'ensemble des croyances collectives qui sont inculquées par l'école, la famille ou la société. Aussi longtemps qu'un individu laisse le "sur moi" prendre le dessus dans ses choix de vie, aussi longtemps il restera anonyme, ordinaire, mais, hélas, enchainé par un désir insensé de plaire aux autres et de ne pas les heurter. Ce sont toutes ces personnes qui sont capables d'obéissance, de faire les plus vilaines choses pourvu qu'elles aient le sentiment que cela conviendra aux autres.
Le "ça" est l'ensemble de nos pulsions, cette tendance à assouvir nos besoins sans aucun souci des conséquences possibles de nos actes. Lorsqu'un individu laisse le pouvoir au "ça", à ses pulsions de décider pour lui, il renonce, selon moi, à ses libertés futures. Or, peut-on parler de liberté quand celle-ci n'est que conjoncturelle ?
Le "moi" est l'ensemble de nos souvenirs et espérances personnels qui nous disent ce qui est convenable pour nous. C'est pourquoi, je crois que la vraie liberté est celle qui laisse au "moi" de prendre et de garder le pouvoir dans chacune de nos choix de vie. En effet, le "Moi" est une sorte de synthèse que chaque individu réussit, avec plus ou moins de brio, entre les exigences du "ça" et celles du "Sur moi". Cette synthèse est le fruit de notre capacité à savoir, précisément, ce qui est bien pour nous et ce qui ne l'est pas, ce que nous aimons et ce que nous n'aimons pas. Certains appellent cela le libre arbitre.
Un individu libre est, donc, un individu qui est capable de dire oui ou non, dans le respect de ses propres croyances. La liberté, qui en découle, ne peut être qu'une prise de conscience que chacun de nos actes peut avoir, pour nous et pour les personnes que nous aimons, que nous chérissons, des conséquences bonnes ou mauvaises.
Dès lors, la liberté ne peut être qu'un acte de responsabilité puisqu'elle n'est pas perte de contrôle de soi, mais, au contraire, prise en main de soi, de cette part de singularité qui n'ignore rien de la place que nous avons dans la société et de celle que nous aimerions avoir.
La liberté ne peut , donc, être exprimée et revendiquée que par des gens responsables.

 L'auteur  Tamba Danfakha
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Tamba Danfakha
Blog crée le 18/10/2012 Visité 1128393 fois 673 Articles 12407 Commentaires 49 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires