Le chef de la diplomatie française en Gambie pour soutenir la démocratie

  • Source: : RFI | Le 06 novembre, 2018 à 03:11:01 | Lu 1282 fois | 12 Commentaires
content_image

Le chef de la diplomatie française en Gambie pour soutenir la démocratie

Le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian a fait une rapide visite en Gambie, lundi 5 novembre, où il rencontré le président Adama Barrow avant de se rendre à Dakar pour assister au 5e forum international sur la sécurité et la paix en Afrique.

Si la France multiplie désormais les signes d'intérêt pour le pays, le ministre des Affaires étrangères gambien, Mamadou Tangara, rappelle qu'il faut remonter à 1943 pour la dernière visite d'un responsable français : « Depuis le général de Gaulle, on n'a pas eu une visite de cette ampleur. Donc Monsieur le Ministre est le digne successeur du général de Gaulle ! », a-t-il lancé.

Il s'agit aujourd'hui de rattraper le temps perdu. Avec notamment la réouverture d'une antenne diplomatique française, fermée depuis 2013 sous Yahya Jammeh, et des fonds pour le développement, comme le souligne le ministre français Jean-Yves Le Drian : « Le 22 mai dernier, lors de la conférence des bailleurs de fonds de la Gambie à Bruxelles, la France a annoncé une contribution bilatérale de 50 millions d'euros sur les années 2018-2021, devenant ainsi le premier contributeur bilatéral de la Gambie », a-t-il rappelé.

Trente millions d'euros ont déjà été débloqués lors de cette visite pour des projets liés à l'agriculture et à l'accès à l'eau. Un geste pour soutenir la nouvelle démocratie selon le ministre français : « L'intérêt principal de départ de la France à l’égard de la Gambie, c'est le soutien de la France à la transition démocratique gambienne. Sans arrières pensées. Parce qu'il y avait ici une dictature, renversée par les urnes, et la France a été l'une des premières, sinon la première, à soutenir l'élection du président Barrow », a expliqué Jean-Yves Le Drian.

La Gambie est par ailleurs devenue membre observateur de l'Organisation internationale de la francophonie lors du dernier sommet. De quoi faciliter encore davantage de liens.


Auteur: Rfi.fr - RFI






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (6)


Anonyme il y a 2 semaines (03:19 AM) 0 FansN°: 1
Billahi vous allez le regretter. Ah stupide Barro comprends tu que la france n'a jamais aidé un pays africain mais au contraire c un pays négrier qui suce le sang des africains.
Golo il y a 2 semaines (08:47 AM) 0 FansN°: 1
lol la bataille a commencé en être les francais et anglais hahaha cette visite arrive tout juste après la visite du prince charles et son épouse la duchesse camilla en gambie.. ...... vraiment drian a raison..... car les anglais ont rien foutu quand jammah étais labas entrain foutre le bordel......... c'est le france de françois hollande qui a osée et avait même publiquement soutenu la cedeao pour le déloger.....et etait même prête a offrir du matériels...... et la l’angleterre veux tout récupérer lolllll tay mou nekh........mais je sais c'est la france le perdant car les gambiens ils veulent les anglais
Reply_author il y a 2 semaines (12:17 PM) 0 FansN°: 2
j'ai l'impression que la gambie va bientôt rejoindre l'uemoa et adopter le franc cfa.
Anonyme il y a 2 semaines (03:22 AM) 0 FansN°: 2
Tous les pays africains devraient lui tourner le dos. Ouvrez vos yeux et regardez leur mensonges en syrie au mali en lybie en centre Afrique.
Anonyme il y a 2 semaines (03:24 AM) 0 FansN°: 3
They wanna manipulate you like macky et ouattara. Les deux négres a tt faire
Latdior2012 il y a 2 semaines (08:17 AM) 0 FansN°: 4
France has never been interested in developing any African country. Otherwise, they would have done it a long time ago. Their main interest is to maximize profits wherever they go on the Continent. Gambia is easy picking. The country is economically backwards with decrepit infrastructure, politically immature with a class of leaders barely able to articulate, much less execute, any kind of coherent or effective vision or plan, intellectually deficient with a school system not even suitable for the 19th century and a dysfunctional and brutal security service. Strategically, France is looking at preventing the Brits from re-establishing a strong link with Gambia, post-Brexit, in a region that France controls and exploits since almost 200 years. By the way, the cooperation funds are derived from profits in the CFA zone, a monetary vassal to France. Keep your eyes open and learn from history!!!  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Anbiyz il y a 2 semaines (08:56 AM) 0 FansN°: 5
A voir la tête de Barrie, ça ne predit rien de bon. Un vrai complexé qui ne comprends pas grand chose. Son seul mérite c'est d'avoir osé se mettre en face de Dr Pr de Kanilaye.

Là, apres Macron au Ghana, c'est le tour de ce gars chez toi.

Bientôt une rebeillion en Gambie et de nvels appuis de mfdc dans ce pays depuis le depart de Jammey

Anonyme il y a 2 semaines (11:14 AM) 0 FansN°: 6
VIVE LE COMMONWEALTH EN BAS LA FRANCE

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com