PÉTROLE/GAZ/MINES - Miettes reversées à l'État et aux collectivités : Combien gagnent les entreprises au Sénégal ?

  • Source: : Seneweb.com | Le 23 juillet, 2018 à 18:07:29 | Lu 3764 fois | 13 Commentaires
content_image

PÉTROLE/GAZ/MINES - Miettes reversées à l'État et aux collectivités : Combien gagnent les entreprises au Sénégal ?

Combien gagnent les entreprises minières qui exploitent les ressources au Sénégal ? Quel est leur apport, leur contribution à l'économie locale et nationale comparé aux milliards de francs Cfa de chiffres d'affaires, de bénéfices réalisés par ces entreprises? Des interrogations légitimes dont les réponses devraient amener l'État du Sénégal à revisiter les contrats signés avec les exploitants des ressources minières, pétrolières et gazières du pays.

Seuls 82 milliards reversés sur des chiffres d'affaires de 620 milliards annuels
En effet, plus de 620 milliards de chiffres d'affaires annuels ont été réalisés par les entreprises en 2016, au Sénégal. Portant, cette manne financière est loin de refléter la réalité des zones d'exploitation où règnent souvent la pauvreté, le chômage, la précarité, la perte de moyens de subsistances et dans un futur proche, l'arrêt d'une activité comme la pêche. La Responsabilité sociétale d'entreprise (Rse), une démarche volontaire des entreprises, pourrait, dans ce cas précis, être perçue comme une "charité" faite aux populations, destinée, est-elle, à parfaire l'image des entreprises aux yeux de l'opinion.

Lorsque ces sociétés engrangent des dizaines, des centaines de milliards là où les communautés surtout riveraines des zones d'exploitation vivent dans la misère, l'État du Sénégal, lui, ne reçoit que des miettes issues de l'exploitation de ses propres ressources. Sur la contribution globale des entreprises (paiements globaux), 98% sont des impôts d'État et 2% des impôts locaux, selon l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie). Il urge donc de s'arrêter un moment, afin de procéder à un nécessaire rééquilibrage, pour éviter au pays de la téranga de tomber à nouveau dans le même travers que celui de l'exploitation des ressources minérales qui jusqu'ici, profitent en très grande partie aux entreprises. A en juger par leurs chiffres d'affaires respectifs de l'année 2016.

Régies par le code minier de 1988, les ICS ne paient aucune redevance ni à l'État ni aux collectivités locales
Dans le secteur des mines par exemple, pour ce qui est de l'exploitation des calcaires dans les régions de Thiès et Dakar, la Société de commercialisation du ciment (Sococim) a contribué en 2016 (TVA et autres) à hauteur de 16 696 874 027 francs Cfa sur un chiffre d'affaires de 113 229 795 957 F Cfa selon le rapport Itie, 2016. Là où Sabodala Gold Operations (SGO) qui exploite l'or de Kédougou, a contribué à hauteur de 31 538 357 416, sur un chiffre d'affaires de 158 824 000 000. Le même constat peut être fait pour les ciments du Sahel (Cds) : 7 375 745 996 F Cfa de contribution sur un chiffre d'affaires de 99 989 752 991 Cfa pour l'exploitation des calcaires à Thiès, la première région minière du Sénégal.

Que dire de Grande côte operations (GCO) ? Sa contribution est de 4 996 525 191 franc Cfa sur un chiffre d'affaires de 59 639143 284 pour l'exploitation du zircon et ilménite de Thiès. Last but not least, les Industries chimiques du Sénégal (ICS), actives dans l'exploitation des mines à Thiès, avec une contribution de 5 856 431 419 sur un chiffre d'affaires de 142 070 566 021 constitués seulement d'impôts sur le revenu et de cotisations sociales (Ipres et CSS) des 1500 travailleurs. Les ICS, régies par le code minier de 1988 ne paient aucune redevance ni à l'État ni aux collectivités locales.

Et enfin l'industriel nigérian, Dangote industries Sénégal SA avec une contribution de 16 135 107 443 sur un chiffre d'affaires de 46 427 609 273 pour l'exploitation du calcaire, toujours à Thiès. Un cumul de 82 599 041 492 de contributions, sur des chiffres d'affaires annuels de 620 250 867526 francs Cfa…

Revisiter les contrats en vue d'un rééquilibrage des revenus en faveur de l'État et des communautés impactées
Une réflexion s'impose dès lors. Pour éviter que le même scénario se reproduise dans le secteur des hydrocarbures une fois l'exploitation entamée. Inutile de rappeler que la quasi-totalité des conventions signées par le gouvernement, sont à l'avantage des entreprises. Il urge une renégociation ou une revisitation des contrats pour un rééquilibrage des revenus en faveur de l'État et des communautés surtout impactées. Un plaidoyer défendu par Abdou Aziz Diop au nom de la coalition "Publiez ce que vous payez", lors d'un atelier de partage sur la dissémination des contrats miniers, pétroliers et gaziers, à Thiès.

Enfin, force est de noter qu'en Afrique, l'or noir (pétrole) ne profite pas au continent, mais aux multinationales occidentales, aux pays occidentaux qui en tirent plus profit que ces États africains pauvres très endettés. Pour le cas du Sénégal, en attendant la production du premier baril attendue en 2021, l'État gagnerait à réévaluer la contribution des entreprises qui exploitent les ressources du pays. Pour accroître ses ressources et mieux répondre à la demande sociale, il lui faut nécessairement enclencher le processus de renégociation des contrats en dépit de leur intangibilité, de leurs clauses de stabilité.

L'Afrique doit "renégocier tous ces contrats"
Soulignant l'impérieuse nécessité de "renégocier tous ces contrats", le président Macky Sall s'exprimant à la tribune de l'Assemblée générale de l'Association des autorités anti-corruption d'Afrique (AAACA), en mai dernier, s'adressait aux partenaires africains du G7, du G20 et de l'Union africaine en ces termes: "Si nous ne nous arrêtons pas à un moment donné, l'Afrique continuera à voir ses ressources naturelles partir et nous n'aurons plus que les trous béants abandonnés après l'exploitation de nos mines, de nos carrières, de notre pétrole, de notre gaz".

Au-delà de la volonté et des déclarations d'intention, il faut à nos gouvernants un courage politique adossé au patriotisme, à l'intégrité et à la compétence.


Auteur: Momar MBAYE - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Foulbés En Juillet, 2018 (18:52 PM) 0 FansN°: 1
Macky Sall m'a profondément déçu
Anonyme En Juillet, 2018 (18:59 PM) 0 FansN°: 2
Ceux qui soutiennnent que ce régime doit continuer en 2019, n'aiment ni le peuple sénégalais ni leurs descendants ! Ils sont complices de tout le mal que ce régime a fait, est entrain de faire et continuera de faire si Macky passe en 2019 !



Sénégalais soyez dignes et courageux, pour l'amour du ciel ! L'humiliation a assez duré !
Reply_author En Juillet, 2018 (13:30 PM) 0 FansN°: 1
si vous pensez que d autres peuvent faire mieux vous faites erreur....suivez bien la strategie de macky vous comprenderai mieux...
Anonyme En Juillet, 2018 (19:00 PM) 0 FansN°: 3
Où est le problème alors?
Badgeuse Biometrique En Juillet, 2018 (19:08 PM) 0 FansN°: 4
POINTEUSE BIOMÉTRIQUE AU SENEGAL



00221 76 900 00 61



Pourquoi installer une pointeuse au sein de son entreprise ?



La pointeuse biométrique est un appareil qui regroupe les dernières technologies en termes de reconnaissance par empreinte digitale ou par carte.

Ce type de mesure biométrique est l’un des plus répandus.



00221 76 900 00 61



La pointeuse biométrique vous permettra de gérer le temps de travail de vos collaborateurs.

En effet, un planning de travail est nécessaire à la bonne organisation des ressources humaines.

Grâce à ce modèle de pointeuse, vous pourrez gérer votre personnel sur site et à distance.

La machine est dotée d’un mode autonome et peut mémoriser 10.000 employés.



Pointage Biometrique



Notre solution de pointage biometrique s’adapte à plusieurs cas de figure:



00221 76 900 00 61





Pointeuse Biometrique pour les ministères

Pointeuse Biometrique pour les Aeroports

Pointeuse Biometrique pour les ecoles et Centres de Formation ( Administration, Professeurs et/ou élèves )

Pointeuse Biometrique pour les garages,

Pointeuse Biometrique pour les hopitaux,

Pointeuse Biometrique pour les cliniques,

Pointeuse Biometrique pour les hôtels,

Pointeuse Biometrique pour les restaurants,

Pointeuse Biometrique pour les fast-food,

Pointeuse Biometrique pour les supermarchés,

Pointeuse Biometrique pour les sites de production ( Usines)…

Pointeuse Biometrique pour tous types d’entreprises, sociétes, PME – PMI



DES EXPERTS SERONT TOUJOURS A VOTRE DISPOSITION POUR TOUTES INOFORMATIONS
Reply_author En Juillet, 2018 (20:53 PM) 0 FansN°: 1
seneweb / 3 - pas de publicité. ce forum n'est pas un espace publicitaire!. 3 - pas de publicité. ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
. tout message sera supprimé. alors faites le. on en a marre de voir ce message chaque jour !
M En Juillet, 2018 (22:48 PM) 0 FansN°: 2
cher ami, la question n'est pas de pointer car on peut pointer et ne rien foutre! la question est une prise de conscience collective du devoir citoyen. mais je vous encourage, c'est déjà pas mal comme idée, au moins ça évitera les absences couvertes
Anonyme En Juillet, 2018 (20:29 PM) 0 FansN°: 5
Quel nullard ce journaliste. Le chiffre d'affaires d'une entreprise n'est pas sa base de taxation mais sa marge bénéficiaire. Une entreprise peut avoir un chiffre d'affaires de plusieurs centaines voire des milliers de milliards est être déficitaire. La période électorale ne doit être une période d'intoxication. Un journaliste sérieux s'approche des spécialistes chevronnés et s'informe pour pouvoir apporter la bonne information et non faire de la politique.
Reply_author En Juillet, 2018 (23:33 PM) 0 FansN°: 1
si tva deductible est basÉe sur le chiffre d'affaire
Anonyme En Juillet, 2018 (20:44 PM) 0 FansN°: 6
No 5 explique - toi . est ce que tu as lu et compris le texte du journaliste
Reply_author En Juillet, 2018 (13:03 PM) 0 FansN°: 1
rien du tout sauf que les journalistes au sénégal sont réellement des politiciens. un journaliste sérieux prend son temps pour écrire un article sur un sérieux sérieux et prend l'attache de tous les acteurs pour collecter la bonne information. ensuite, le sénégal n'est pas une ile séparée du reste du monde, des comparaisons avec des pays voisins auraient été utiles aux lecteurs. pour finir , un article sur un sujet économique nécessite de posséder une culture économique de base.
Anonyme En Juillet, 2018 (22:14 PM) 0 FansN°: 7
Gérer vos ressources si vous en êtes capables comme certain pays d’Afrique et arrêtez de pleurnicher …

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com