Comment le taux de chômage est calculé au Sénégal

  • Source: : Seneweb.com | Le 30 mars, 2017 à 12:03:44 | Lu 11239 fois | 50 Commentaires
content_image

Manifestations de 2012

A l’instar de beaucoup de pays africains, notamment ceux de la sous-région ouest africaine, le Sénégal n’échappe pas à la polémique sur les chiffres du chômage. Difficile parfois d’y voir clair, en dépit des multiples publications officielles.

En octobre 2015, dans un entretien avec la chaîne française Itélé, le président Macky Sall donnait une réponse dubitative sur la question. Le taux de chômage au Sénégal se situerait entre «16, 18 et 20% maximum» rétorquait-il à la journaliste d’Itélé.

En plus de son imprécision, le chef de l’Etat sénégalais fournissait ici une fourchette très éloignée du taux publié à l’époque par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) de cette époque.

En effet, les résultats du recensement général de la population, publiés en 2013 par l’ANSD indiquait un taux de chômage national de 25,6%.

En novembre 2015, la même ANSD, dans une nouvelle publication dénommée «Enquête nationale sur l’emploi au Sénégal» donne un nouveau taux de 15,7%.

La dernière publication de cette enquête censée être «trimestrielle à terme», publiée le 10 mars 2017, revient avec un taux de 13,4%.

Toutefois, les taux issus de l’enquête nationale sur l’emploi n’emportent pas l’adhésion des observateurs dont la plupart continue de prendre pour référence celui issu du recensement général de la population.

Le taux de chômage est élevé chez les jeunes sénégalais réunis ici en 2012 lors d'un meeting politique. Photo AFP.
Le taux de chômage est élevé chez les jeunes sénégalais réunis ici en 2012 lors d’un meeting politique. Photo AFP.

Les explications de l’ANSD
«Le taux issu du recensement général de la population est à titre déclaratif. Il était greffé au rapport à l’usage des chercheurs et des utilisateurs en général», a déclaré à Africa Check, Meïssa Ndour, statisticien à l’ANSD.

Selon M. Ndour, le taux de référence reste celui fourni à l’issue de l’enquête nationale de l’emploi  qui détermine le taux de chômage du moment et se base sur les critères du Bureau international de travail (BIT).

Comment calcule-t-on le taux de chômage ?

Joint par Africa Check, Honoré Toro Djerma, spécialiste en statistiques du travail au BIT, précise que «le taux de chômage dans un pays est le nombre total de chômeurs rapporté à la main d’œuvre ou population active». Ce qui, selon lui, donne la méthode suivante : personnes au chômage/main-d’œuvre x 100.

L’expert du BIT en poste à Dakar souligne que «le Sénégal, à l’instar des autres pays, applique les normes internationales concernant les statistiques du travail. Il applique donc cette méthode de calcul du taux du chômage».

«Mais compte tenu de la particularité du marché du travail dans les pays africains dont le Sénégal, un deuxième taux de chômage est calculé en prenant en compte, comme chômeurs, les demandeurs d’emploi découragés, qui comprennent toutes les personnes qui n’ont pas effectué de ‘recherche d’emploi’ pour des raisons liées au marché du travail», a-t-il précisé.

Qui est chômeur en fait ?

A l'image des Sud-africains, les jeunes sénégalais aussi sont durement frappés par le chômage. Photo AFP.
A l’image des Sud-africains, les jeunes sénégalais aussi sont durement frappés par le chômage. Photo AFP

Selon les explications de M. Djerma, «on entend par personnes au chômage toutes les personnes en âge de travailler qui ne sont pas en emploi, ont effectué des activités de recherche d’emploi durant une période récente spécifiée, et sont actuellement disponibles pour l’emploi si la possibilité d’occuper un poste de travail existait».

La situation de  «pas en emploi» est évaluée par rapport à la courte période de référence pour la mesure de l’emploi (généralement les 7 derniers jours).

Quand à la notion de «recherche d’emploi», qui peut être à temps partiel, informel, temporaire, saisonnier ou occasionnel, elle fait référence à toute démarche effectuée durant une période récente spécifiée comprenant les quatre semaines précédentes ou le mois précédent, visant à trouver un poste de travail ou de créer une entreprise ou une exploitation agricole.

Qu’en pensent les spécialistes ?

Joint par Africa Check, Ndongo Samba Sylla, économiste à la fondation Rosa Luxembourg, à Dakar, a confié qu’au vu de la multitude de chiffres, il y a une «imprécision de la mesure statistique».

«Mon avis est que le taux de chômage des jeunes urbains diplômés (diplôme secondaire jusqu’au master), s’il est mesuré pour tenir en compte des emplois auxquels ils aspirent ou qu’ils ont vocation à occuper, serait au moins de l’ordre de 50%», a-t-il dit.

Pour sa part, Ismaël Sangharé, enseignant-chercheur à la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, souligne l’existence d’un «manque de coordination» qui explique l’énonciation de chiffres différents entre l’Etat et sa structure habilitée à produire des statistiques.


Auteur: Momar Niang Africa Check - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (30)


Anonyme En Mars, 2017 (12:41 PM) 0 FansN°: 1
ce que je sais c que le taux de chomage o senegal avoisine les 50%. la majorite des senegalais ne travaille pas.
Jeune Chomeur En Mars, 2017 (13:30 PM) 0 FansN°: 1
en tous cas moi si ont me propose un boulot criminel je vais accepter il faut que je mange
Reply_author En Mars, 2017 (15:36 PM) 0 FansN°: 2
parce que cette majorité dont tu parles n'est pas qualifiée. elle ne sait rien faire.
Anonyme En Mars, 2017 (12:48 PM) 0 FansN°: 2
BONNE QUESTION

IL N TRADUIT PAS DU TOUT LA REALITE.

PAROLE D'ECONOMISTE.

ET C PAS SEULEMENT CE TAUX.

ici on ne connait meme pas la population excat.

C GRAV

Reply_author En Mars, 2017 (16:16 PM) 0 FansN°: 1
a cause des paresseux, on parley design chomage il ya bcp de boulot au senegal pour les non paresseux,ni orgeuilleux
Fadel En Mars, 2017 (12:52 PM) 0 FansN°: 3
Il suffit juste calculer la consommation de the
Reply_author En Mars, 2017 (13:00 PM) 0 FansN°: 1
haha jambar
Reply_author En Mars, 2017 (13:17 PM) 0 FansN°: 2
et la consommation de joints aussi
Reply_author En Mars, 2017 (13:25 PM) 0 FansN°: 3
ces consommateurs de thé dont tu parle ne sont pas des chômeurs, mais des inactif dans la mesure où ils ne font aucun effort pour trouver un emploi. a la limite ce sont des chomeurs découragé et rigoureusement, on les considère comme des inactifs.ce sont des hors champs. l'ansd applique la définition de l'oit... le mésentente vient du fait chacun veux être expert au sénégal...heureusement que l'etat se fie sur les chiffres de l'ansd. maintenant le reste c du blablabla
Reply_author En Mars, 2017 (15:21 PM) 0 FansN°: 4
tu es fort
Yapoub En Mars, 2017 (13:04 PM) 0 FansN°: 4
comment voulez vous avoir des emplois et rester a longeur de journee sur internet et ne pas avoir des diplomes,esseyons de trouver
Reply_author En Mars, 2017 (13:34 PM) 0 FansN°: 1
pourtant, toi tu es sur internet a longueur de journee. pourquoi voudrais tu empecher aux autres d'etre sur internet?
etant que tu es sur internet a longueur de journee, pourrait on en conclure que tu n'as pas de travail?
au senegal, ce sont les diplomes qui pour la plupart du temps chome...les non diplomes sont souvant dans le secteur informel....ce sont des menuisiers, des mecaniciens, des marchands ambulants et autres. ton argument ne tient pas la route.
Anonyme En Mars, 2017 (13:28 PM) 0 FansN°: 5
Ya jamais eu de cohabitation et deuk bi demoul fene on est tjrs au point mort. Donc pourquoi pas cette cohabitation.



LE PEUPLE EST PRÊT POUR UNE COHABITATION.



Sénégalaises, Sénégalais votons contre APR et bby pour les élections du 30 JUILLET 2017
Anonyme En Mars, 2017 (13:38 PM) 0 FansN°: 6
les jeunes ne se marient plus parceque ya pas de travail o senegal. seuls les immigres senegalais se marient....c le decouragement total. pas d'avenir pour les jeunes.
Anonyme En Mars, 2017 (13:46 PM) 0 FansN°: 7
L'ANSD n'est plus la référence d'antan en matière de statistique. Les rapports que je vois montrent des limites objectives. Est ce qu'elle a toujours de très grands statisticiens en son sein. On dirait qu'on fabrique des chiffres a l'image des annonces qu'on nous balance sur les données macroéconomiques. J'ai de sérieux doutes. Wasalam.
Anonyme En Mars, 2017 (13:47 PM) 0 FansN°: 8
Anonyme En Mars, 2017 (13:49 PM) 0 FansN°: 9
Mark Twain:

“Les faits sont têtus. Il est plus facile de s'arranger avec les statistiques.”

“Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques.”

Abbé Pierre

“Les hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant les chiffres.”



Levenstein:

“Les statistiques, c'est comme le bikini. Ce qu'elles révèlent est suggestif. Ce qu'elles dissimulent est essentiel.”

Goncourt:

“La statistique est la première des sciences inexactes



“La statistique est l'art de dépouiller les chiffres de toute la réalité qu'ils contiennent. "Un" égale "un", parfois ; le plus souvent : 1 = x.”
Reply_author En Mars, 2017 (13:55 PM) 0 FansN°: 1
bien dit . tu m'as philosophiquement ressourcé. ces débats sont plus qu'importants.
Weuz En Mars, 2017 (13:53 PM) 0 FansN°: 10
C'est connu que les statistiques font l'objet de manipulation ou bien ils voient tout faux comme ces sondages contre Trump.

Mais quand on regarde la situation en face comme pour les Titres Fonciers (122 206 titres sur 14 millions d' habitants!) on voit la précarité.

A mon avis, seul 15% travaillent et tout le reste, vive de bricole, de précarité.
Reply_author En Mars, 2017 (14:03 PM) 0 FansN°: 1
je partage ton point de vue. on fait plus semblant mais la réalité est plus cruelle. il faut entrer dans les ménages et voir réellement ce qui se passe.
Bambey En Mars, 2017 (14:10 PM) 0 FansN°: 11
le merite de Macky sall est de trouver pour le departement des finances "l'homme qu'il faut a la place qu'il faut" el hadji dia est le plus faible des ACP que le Senegal ait connu
Willy En Mars, 2017 (14:18 PM) 0 FansN°: 1
moi je pense que le plus minable des sénégalais que je connait c vous qui commenter des sottises sur des gens que tu connais même pas arrête tes mensonges stp et soit digne ....nous fils et jeunes de bambey ont l'aime se gas
Anonyme En Mars, 2017 (14:29 PM) 0 FansN°: 12
toi fils de bambey qui a aime ce gars.
Anonyme En Mars, 2017 (14:53 PM) 0 FansN°: 13
Est ce que quelqu'un peut dire à macky de ravitailler ses agents de proximité en tenues neuves.

Leurs tenues sont usées et parfois trop sales.
Negué En Mars, 2017 (14:55 PM) 0 FansN°: 14
les sénégalais travaillent . le problème est qu'ils sont dans la majorité dans l'informel. Dans ce secteur informel on y trouve presque 90 pour cent des senegalais. il va falloir reformer le secteur informel et numériser les emplois.
Radar En Mars, 2017 (15:45 PM) 0 FansN°: 1
heureusement qu'il y'a l'informel. c'est ce qui permet de dire qu'il n'y a que 13% de chômeurs au sénégal.
ceux qui se dirigent chaque matin au parc lambaye, autour du marché sandaga, au parc de pikine et qui se disent "courtier" ne sont ils pas des chômeurs ?
. les marchands ambulant
. les apprentis des cars
. les bonnes dans les maisons
. les talibés dans l'entourage des marabouts
bref, tous ceux qui n'ont pas de fiches de paie ou un salaire fixe mensuel même s'il n'est pas déclaré doivent représenter 50% de la population "active".
population active = les personnes en âge de travailler = les majeurs
Anonyme En Mars, 2017 (15:02 PM) 0 FansN°: 15
Pour Sale Maquis, les vendeuses de thiaf, de beignets-acras, les vendeurs de gouro, de café touba et tout le bataclan ne sont pas des bricoleurs mais de des travailleurs comme ses fonctionnaires :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 
Anonyme En Mars, 2017 (15:11 PM) 0 FansN°: 16
Ces statistiques de l'ANSD ont plutôt l'air de chiffres commandés à des fins de campagne électorale. Tout le monde sait que 13% de chômeurs au Sénégal relève d'une pure farce.

Que les statisticiens du BIT nous fichent la paix avec leur formule ! Il suffit juste de compter le nombre de personnes qui n'ont pas de travail et Dieu sait que plus de la moitié de la population ne travaille pas.

13%, non mais quel foutage de gueule !
Reply_author En Mars, 2017 (15:40 PM) 0 FansN°: 1
rien qu'a voir le nombre de gens dans la rue aux heures de boulot amène a ce poser des questions. donc ça doit l'informel qui occupe la rue. tout le monde se "débrouille" comme il peut . ce ne sont pas de bons prémisses d’émergence. conclusion ces chiffres sont des leurres.
Anonyme En Mars, 2017 (15:11 PM) 0 FansN°: 17
le troisième age travaille, les jeunes sont à la retraite depuis la naissance
Anonyme En Mars, 2017 (15:13 PM) 0 FansN°: 18
merci poste 9 avec vos citations
Anonyme En Mars, 2017 (15:44 PM) 0 FansN°: 19
Menteur il faut revoir votre calcul est que vous m'avez recensé le taux de chômage dépasse les 60% et vous dites à 2017 13,4 no pardon c'est dans ta famille tout travail c'est pourquoi vous dites ça pardon il faut dire la vérité même s'il neige ou s'il pleut
Anonyme En Mars, 2017 (15:50 PM) 0 FansN°: 20
Macky et sont gouvernement ne fait que mentir le taux de chômage au senegal est de 68% à Dakar et de 88% sur le territoire national il faut que l'état arrête de mentir ça suffit  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Anonyme En Mars, 2017 (16:24 PM) 0 FansN°: 21
L’actualité politique du Sénégal a pris, en un temps record, un tournant qui, si l’on n’y prend garde, peut prendre une proportion au précédent dangereux. La tendance actuelle requiert une réflexion impartiale, saine et sage de la part de tous les acteurs de la Nation sénégalaise. Une analyse approfondie de la situation qui prévaut au Sénégal permet de comprendre que plusieurs acteurs de la vie politique agissent, non par conviction et sincérité, mais, soit par souci de préserver leurs strapontins, soit pour prendre la place de ceux qui ont actuellement les choses en mains. Partant, les uns et les autres ont tendance à vouloir instrumentaliser les différents segments qui tiennent la stabilité de la Nation. Les intérêts supérieurs du Sénégal est le cadet de leurs soucis. Il revient donc au peuple souverain d’engager une réflexion sans complaisance, dénué de tout esprit partisan, qui puisse lui permettre d’avoir une position la plus sage.
Reply_author En Mars, 2017 (16:34 PM) 0 FansN°: 1
comme tjrs
Anonyme En Mars, 2017 (16:52 PM) 0 FansN°: 22
On raconte des histoires, le taux de chômage dépasse plus de 40% au Sénégal, dans ce pays la plupart des diplômés ne travaille. Pourquoi? La fonction publique est politisée, ethnicisée, familiarisée, dans le privé aussi, le recrutement est basé sur le bras long, le copinage et la promotion canapé,etc. Il ne reste qu'aux jeunes d'entreprendre, ce qui est difficile, car l’accès au financement public ou bancaire est un casse-tête. Résultat: hausse de la délinquance juvénile, reprise de l'émigration, instabilité, émeute, etc. Il est temps que l’État prend à bras le corps la question du chômage. Rien ne changera en Afrique, on est loin d'avoir des hommes intègres, ambitieux et dévoués à faire progresser leurs pays. C'est désolant et décevant!
Anonyme En Mars, 2017 (16:55 PM) 0 FansN°: 23
Zoom sur les gares routières au Senegal
Anonyme En Mars, 2017 (17:00 PM) 0 FansN°: 24
ça serait plus juste de comptabiliser ceux qui travaillent..avec fiches de payes à l'appui !

les autres ...font ce qu'ils peuvent pour manger eux et leurs familles nombreuses et élargies !
Anonymer En Mars, 2017 (17:02 PM) 0 FansN°: 25
Happy recession, Mr President Macky: chômage, pauvreté, criminalité, émigration clandestine, usage de la justice pour régler des comptes politiques, recul démocratique, promesses non tenues, recrutement familial et ethnique dans la fonction publique, que sais-je encore?
Anonyme En Mars, 2017 (17:03 PM) 0 FansN°: 26
politique
Anonyme En Mars, 2017 (17:03 PM) 0 FansN°: 27
politique
Anonyme En Mars, 2017 (17:03 PM) 0 FansN°: 28
politique
Anonyme En Mars, 2017 (17:37 PM) 0 FansN°: 29
ALLEZ TRAVAILLER OU ALLEZ EN CHERCHER AU LIEU DE RESTER A COMMENTER ET DEBITER DES ANERIE A LONGUEUR DE JOURNEE,MOI JE VIENS DE FINIR MA JOURNEE DE TRAVAIL
Anonyme En Mars, 2017 (17:41 PM) 0 FansN°: 30
le chomage est une question délicate et difficile à résoudre à court terme,meme les pays développés se heurtent à ce tte problematique,surtout dans ce monde trouble ou chaque Etat se démene face aux besoins vitaux de ses habitants;Chez nous,on constate que la fonction publique semble etre le havre de paix des chercheurs de job alors que l'Etat ne peut prendre que ce dont il a besoin et qu'il peut engager,les diplomés se destinent souvent à des secteurs saturés,la plupart n'ont aucune qualification une fois sortie de l'université,d'autres répugnent à exercer des metiers manuels, le niveau de certains postulants laisse à désirer à cause d'un enseignement déficient,l' emploi privé local s'obtient par la voie de traffic d'influence,de nepotisme,de relations d'interet, etc..enfin l'economie nationale n'a pas encore le niveau de développement à mesure d'absorber ce taux de chomage,esperons qu'avec le petrole et le gaz,le plein emploi sera approché s'il n'est pas atteint.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com