Sédhiou : Pourquoi les élèves n'aiment pas les maths

  • Source: : Seneweb.com | Le 27 janvier, 2018 à 13:01:17 | Lu 3194 fois | 14 Commentaires
content_image

Sédhiou : Pourquoi les élèves n'aiment pas les maths

"Le besoin de promouvoir les métiers et disciplines scientifiques en milieu scolaire sonne comme une nécessité absolue au regard des enjeux de l'heure", lançait Ousmane Cissé, le directeur du Centre académique d'orientation scolaire et professionnel (Caosp).

Le temps presse car à Sédhiou, les chiffres sont alarmants : en 2015 seuls 14,9% des effectifs admis au Brevet de fin d'études (Bfem) sont orientés en classes de seconde scientifique. En 2016 ce taux d'orientation est passé à 15,08% pour atteindre 18,29% en 2017. Malgré cette progression, ces pourcentages restent loin de la moyenne nationale qui environnent 30%.

Les causes de ce faible taux dans les promotions des métiers et des disciplines scientifiques sont connues par les acteurs. Pour bon nombre de spécialistes de l'éducation, l'enseignement des mathématiques est mythifié.

"Le problème de l'enseignement des mathématiques se trouve dans (le mode de) transmission du savoir", précise Cheikh Alpha Coly, inspecteur de l'éducation et de la formation. Qui invite les enseignants à revisiter leurs cours de pédagogie.

À ce propos, Ousmane Cissé pense que le Programme d'amélioration de l'éducation de base en Casamance (Paebca) est en train d'encadrer les enseignants pour leur permettre de mieux délivrer le savoir scientifique.

Mais ça ne suffira pas. D'autres facteurs freinent la promotion des disciplines scientifiques. Parmi ceux-ci, il y a l'absence d'encadrement et de suivi des potaches à la maison. Conséquence : des résultats catastrophiques aux compositions. Un exemple : au Cem Mamadou Mané Bâ, en classe de 3ème, sur 50 élèves ayant effectivement composé en mathématiques, seuls 2 ont obtenu la moyenne.

Il convient de noter également l'impact négatif des grossesses et mariages précoces. Ce fléau qui connait des proportions inquiétantes dans le système éducatif de la région de Sédhiou, élève chaque année le taux de déperdition scolaire.

"Conscient de l'ampleur du phénomène, Fawe (Forum des éducatrices africaines) a tenu, pendant deux jours, à en informer les acteurs à travers un atelier de formation et de sensibilisation, signale sa présidente, Anta Basse Konté. L'objectif était d'élaborer un plan de plaidoyer devant permettre aux acteurs d'attaquer la question sous tous ses angles à travers un observatoire de lutte contre les violences. Cet espace d'échanges, de partage et de prise en charge jouera un rôle d'alerte, de veille et d'accompagnement des victimes."

Pour parachever le plan d'actions conçu par les autorités académiques pour promouvoir l'enseignement des sciences et des métiers dans la région de Sédhiou et ainsi booster les résultats scolaires, le Caosp, appuyé financièrement par l'Ong Aide et Action, a ouvert un agenda régional pour atteindre la cible.

"On ne nait pas scientifique, on le devient au bout d'efforts soutenus", a souligné Ousmane Cissé aux centaines d'élèves du collège Mamadou Mané Bâ de la commune de Sédhiou, qui ont pris part au forum de sensibilisation et d'informations sur les opportunités qu'offrent les filières scientifiques.

Mamadou Diagne de Aide et Action a saisi l'occasion pour afficher son optimisme quant à l'atteinte des objectifs. Il dit : "Les démonstrations scientifiques sur la chimie et sur l'électricité montrent, d'une part, l'engouement des élèves à embrasser ces disciplines et, d'autre part, cela révèle la maîtrise des contenus enseignés par les professeurs."


Auteur: Paul FAYE Correspondant Seneweb.Com - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (9)


Anonyme En Janvier, 2018 (14:25 PM) 0 FansN°: 1
POURQUOI S'ATTARDER SUR LES MATHS ALORS QU'ILS NE VOUS MÉNENT NUL PART SINON PROFESSEUR AVEC DES REGRETS D'AVOIR SACRIFIÉ BEAUCOUP DE TEMPS ...SANS LES MATHS LE CURSUS SCOLAIRE EST RAPIDE ET ON PEUT VAQUER Á D' AUTRES CHEMINS TRÉS COURTS POUR ETRE RICHE ET RESPECTÉ FUCK OFF LES MATHS JE REGRETTE D'AVOIR EU LE BAC C
Reply_author En Janvier, 2018 (18:58 PM) 0 FansN°: 1
ce n'est pas aec une licence en droit que tu vas construire le pays....ni même trouver du travail
Luc Mendy En Janvier, 2018 (19:30 PM) 0 FansN°: 1
la haine sénégalaise contre la casamance bat ses ailles.
Anonyme En Janvier, 2018 (15:56 PM) 0 FansN°: 2
Trop mortel commentaire 1 cela m'étonnerait que tu ais eu un bac C. Les maths sont présents partout peut-être que c'est tellement présent que tu finis par ne pas t'en rendre compte : comment peux t on gérer son business sans maths.
Xxx En Janvier, 2018 (17:09 PM) 0 FansN°: 1
ce que je peut dire c'est les mathématiques c'est une base solide que l'élève doit avoir pour bien continuer les séries s dont la base c'est les mathématiques et le français; d'après les études que le caops a fait on voit nettement que les professeur de mathématiques au collège doivent faire beaucoup d'effort pour augmenté ce pourcentage
Reply_author En Janvier, 2018 (19:57 PM) 0 FansN°: 1
les matheux sont les matheux. il faut les encourager car je ne connais aucun ingénieur qui n'ait pas un bon niveau voire un très bon niveau en maths. ces ingénieurs de haut niveau dont le sénégal manque cruellement.
je ne suis pas un matheux mais il faut savoir orienter les étudiants vers les matières utiles et qu'ils maîtrisent.
Anonyme En Janvier, 2018 (18:21 PM) 0 FansN°: 3
N1 Dank sama grand. Pourtant c'est une discipline qui nous facilite la vie et nous evite de faire des erreurs. Si tu as eu le Bac C c'est que cela t'a passioné. Tout ce qui t'entoure il ya de la mathematique jusqu'à ton smartphone, portable ou clavier. Donc boul nek fi di inventer des histoires  :smile:  :sunugaal: 
Deug En Janvier, 2018 (03:05 AM) 0 FansN°: 4
@POSTE No1 HEUREUSEMENT QUE peu de personnes pensent comme toi. dans ma vie, je me rend compte de l'importance de la reflexion mathemathique au quotidien.
Anonyme54 En Janvier, 2018 (08:55 AM) 0 FansN°: 5
dieureudiéfé Mathematiques
Diop En Janvier, 2018 (10:11 AM) 0 FansN°: 6
"au Cem Mamadou Mané Bâ, en classe de 3ème, sur 50 élèves ayant effectivement composé en mathématiques, seuls 2 ont obtenu la moyenne" , et le professeur de cette classe, qui est responsable de cette catastrophe, recoit toujours un salaire, comme s'il n'avait pas echoue lamentablement dans le cadre du contrat qu'il a signe. Cette question est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait.
Hein En Janvier, 2018 (10:28 AM) 0 FansN°: 7
Poste numéro 6 pouquoi blamer le prof?

Si les élèves sont nul c'est pas de sa faute . Les maths c des mathématiques hein on n'aura beau t'expliquer si tu pige pas personne n'y peut rien.

Moi qui te parle je n'ai jamais eut plus de 5 /20 en math. J'étais dans une bonne école avec un effectif restreint de 10 élève par classe d'où un encadrement très spécial entre le prof et les élèves. Mais je n'ai jamais pu m'en sortir en math malgré mes nombreux efforts et l'encadrement rigoureux des profs.

Mais sa ne marche pas empêché d'avoir décrocher le bac d'office même si j'ai échouer lamentablement dans cette matière avec la note de 1 au bac.

Je pensais que j'en avais finis avec cette matière à la con du coup je me suis orientée vers le droit j'ai décrocher ma licence en droit puis arrivée au Master 1 et 2 sa à été un cauchemar car je me suis spécialisé en droit des sociétés et la boum yavait que des maths fiscalité à souhait comptabilité en abondance je n'avais jamais imaginer qu'on pouvait trouver des maths en droit .

Mais bon pour vous dire que les maths sont présent partout. Faut pas les négliger mais si on n'est nul on n'est nul lol ya pas de miracle
Anonyme En Janvier, 2018 (10:45 AM) 0 FansN°: 8
Je pense avoir une solution "miracle" pour ca, je bosse dessus. Cela ne demande pas de millions de l'Etat ni un soutien indispensable. Je le presenterez à mes petits freres (les gosses quoi) d'ici 2 ans inchalah. Les projets avancent difficielement quand on est jeune et pas encore de revenu fixe mais defléne ci niane rek inchalah c'est le sénégal qui gagne
Solo Dramé De Bantangnima  En Janvier, 2018 (12:23 PM) 0 FansN°: 9
Il faut inclure les enseignants de l'élémentare car tout élève qui a la moyenne en maths au CFEE parvient à avoir la moyenne en 6ème.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com