DÉMARCHES DE TAÏWAN VERS L'INDÉPENDANCE, ALERTE PÉKIN

  • Source: : Webnews | Le 20 mai, 2016 à 10:05:11 | Lu 1919 fois | 1 Commentaires
content_image

La nouvelle présidente taïwanaise Tsai Ing-wen lors de sa cérémonie d'intronisation à Taipei le 20 mai 2016

Pékin a mis en garde vendredi la nouvelle présidente de Taïwan, le jour-même de son investiture, contre toute tentative d’aller vers l’indépendance, assurant que la paix serait alors « impossible ».

« En cas de démarches vers l’indépendance, la paix et la stabilité seraient impossibles dans le détroit de Taïwan », a déclaré le Bureau des affaires taïwanaises dans un communiqué publié quelques heures après l’investiture de Mme Tsai Ing-wen.

« L’indépendance (serait) le plus grand désastre pour la paix dans le détroit de Taïwan et le développement pacifique des relations » entre la Chine continentale et l’île, a souligné le bureau gouvernemental de Pékin en charge des relations avec Taïwan.

Le communiqué fait référence à Mme Tsai en tant que « nouvelle dirigeante des autorités taïwanaises », sans la nommer.

Taïwan est séparée de la Chine continentale depuis la fin de la guerre civile en 1949, lorsque l’armée nationaliste s’était réfugiée sur cette île alors chinoise après sa défaite contre les forces communistes.

Pékin considère toujours Taïwan comme une province de son territoire national, à récupérer par la force si nécessaire.

Les médias chinois étaient vendredi très discrets sur l’intronisation de Tsai Ing-wen, membre d’un parti traditionnellement pro-indépendance et hostile à Pékin.

Mme Tsai, 59 ans a prêté serment pour devenir la première femme chef de l’Etat de Taïwan.

Elle a appelé à « un dialogue positif » avec Pékin, adoptant un ton conciliant face à une Chine de plus en plus hostile, qui pousse pour que la nouvelle présidente endosse le consensus tacite conclu en 1992 entre Pékin et Taipei. Selon ce consensus, il n’y a qu' »une seule Chine » et chaque partie peut interpréter cela comme elle l’entend.

Mme Tsai, comme le Parti démocratique progressiste (PDP) dont elle est issue, refuse de reconnaître ce consensus de 1992.

Elle a répété à maintes reprises qu’elle maintiendrait le « statu quo ».


Auteur: LNT avec Afp - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme En Mai, 2016 (13:46 PM) 0 FansN°: 1
Les Etats-Unis sont-ils prêts à affronter militairement la Chine en cas de conflit dans le détroit de Formose ? Je suis de ceux qui pensent que Washington ne franchira jamais le rubicon.

La Chine est devenue trop forte économiquement et militairement. Qu'y s'y frottera, s'y piquera.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com