Sahel- Sahara, la discrète guerre des Etats-Unis

  • Source: : RFI | Le 05 octobre, 2017 à 23:10:46 | Lu 3860 fois | 12 Commentaires
content_image

Sahel- Sahara, la discrète guerre des Etats-Unis

La mort de trois soldats américains tués dans une embuscade au Niger a révélé au grand jour la présence de forces armées américaines dans une région en proie à d'innombrables attaques jihadistes et qui bénéficie d'une forte coopération militaire avec les Occidentaux.

C'est la première fois qu'une présence opérationnelle de soldats américains est reconnue dans la zone sahélo-saharienne. Les activités américaines y sont pourtant nombreuses depuis le début des années 2000 : l'initiative Pan Sahel Initiative (PSI) de lutte contre le terrorisme lancée en 2002, renommée en 2004 Trans-Sahara Counter Terrorism Initiative (TSCTI). Des programmes de formations, d'entraînement et d'équipement... Et, chaque année, le très conséquent et médiatisé exercice Flintock qui s'est d'ailleurs déroulé à plusieurs reprises au Niger.

Voilà pour la partie visible. A ces opérations connues s'ajoutent celles des forces spéciales, le SOC-Africa, (Special Operations Command for Africa) qui lui opère dans les zones grise entre « la paix et la guerre ». Un récent rapport officiel évoquait 1 700 opérateurs sur le tout le continent.

Leur mission : contrer le terrorisme régional selon la méthode consistant à traquer, débusquer, et l'éliminer (« find, fix, finish »). Largement employée dans la lutte contre le mouvement terroriste d'Oussama ben Laden, elle est désormais appliquée aux disciples de Mokhtar Belmokhtar, éliminé par la France avec l'aide des Etats-Unis fin 2016.

Coopérations régionales et adversaires multiples

Les forces américaines doivent enfin veiller aux intérêts des Etats-Unis et à la protection de leurs ressortissants. Africom estime qu'un millier de terroristes appartenant à différents groupes opèrent dans la zone Sahel-Sahara. C'est al-Shebab dans la Corne de l'Afrique, l'organisation Etat islamique en Libye ou encore Boko Aram dans la zone du lac Tchad. Ce sont aussi les groupes affiliés à Aqmi, al-Mourabitoune, voire le groupe EI au Grand Sahara (EIGS). La zone où a eu lieu l'accrochage mercredi 4 octobre est en effet une région où le groupe d'Abou Walid al-Sahraoui est actif.

Les actions secrètes des Etats-Unis sur le continent s'accompagnent généralement de programmes d'entraînement des forces locales, (« train and equip », selon la terminologie militaire américaine). La méthode consiste à « accompagner » les partenaires militaires locaux, ce qui signifie être amené à combattre côte à côte mais en laissant les armées locales constituer le gros des troupes. Elle consiste également à soutenir l'effort logistique et en matière de renseignement au profit des forces de la région, comme ce fut le cas notamment à Diffa, au Niger, face à Boko Haram.

Cela consiste enfin à construire des capacités militaires utiles pour qu'elles soient réellement employées sur le terrain. Le Pentagone a ainsi fourni en 2015 deux avions Cessna C208 ISR destinés au renseignement, dont il a formé les équipages. Ces systèmes ont encore récemment été utilisés en opération.


Auteur: RFI - RFI






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme En Octobre, 2017 (00:07 AM) 0 FansN°: 1
 :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
Reply_author En Octobre, 2017 (10:44 AM) 0 FansN°: 1
il faut arrêter cette situation chaotique où chaque grande puissance vient chez nous dérouler son plan comme si nous n'existions pas. le niger, le mali c'est l'afrique de l'ouest ! si nous devons travailler avec les français, les américains ou même les chinois, cela doit se faire dans le cadre d'une collaboration entre les troupes de la cedeao et l'otan par exemple. toutes autres configurations ne fera qu'entretenir le chaos et la menace terroriste.
Yéro Diakoumpa En Octobre, 2017 (16:35 PM) 0 FansN°: 1
absolument ! mais seras tu entendu ?
opportunisme moy guidé niou bari
Anonyme En Octobre, 2017 (08:26 AM) 0 FansN°: 2
Face à cette situation de guerre asymétrique, la question se pose de savoir si l'armée malienne est- elle aussi faible comme certains le prétendent. Là où trois commandos américains ont été tués !!!!!!
Mbidou45 En Octobre, 2017 (10:44 AM) 0 FansN°: 1
le probléme de l'armée n'est pas la faiblesse , mais plutot le courage de ses soldats.aucune armée n'est forte en afrique , seulement ya la determination à mourir pour la patrie qui fait la différence quelque soit l'épreuve.souvenez vous des forces de paul kagame au rwanda pendant le génocide ,avec seulement 15000 hommes ils sont venus à bout des 50000 sodats de l'armée régulière.au mali c'est des hommes sans aucune dignité."on nous tue , on ne nous deshonore pas " telle est la devise de l'armée sénégalaise.
Reply_author En Octobre, 2017 (10:54 AM) 0 FansN°: 1
le postulat de départ est que les troupes du mali, et du niger ne doivent jamais combattre seules. si la mention cedeao qui se trouve sur nos passeports et nos cartes d'identités a du sens, alors aucun etat de la cedeao ne doit faire face seul à une menace ou a un problème.

le problème n'est pas l'armée malienne mais l'absence de l'afrique de l'ouest, en tant que partie, dans la situation qui se passe sur son territoire.
Reply_author En Octobre, 2017 (11:20 AM) 0 FansN°: 2
que dieu évite du sénégal, le scénario malien. il faut reconnaitre que le sénégal n'a jamais été confronté à un conflit armé similaire à celui du mali et du sahel en général pour mesurer l'efficacité d'une armée senegalaise avec des hommes plus dignes que les maliens. caractère commun à tous les pays maintenant, c'est que tous les jeunes de maintenant quelque soit le pays vont à l'armée pour avoir un emploi et non question de dignité ou cherchant à mourir pour le pays.
Reply_author En Octobre, 2017 (12:01 PM) 0 FansN°: 1
prions pour que cela n'arrive pas ici.
Reply_author En Octobre, 2017 (16:00 PM) 0 FansN°: 1
il faut vraiment te mettre à jour. ici c'est le mali, c'est le niger.
chez nous c'est le mali, c'est le niger, c'est toute l'afrique de l'ouest.
notre ignorance fait que l'on va seul à la bataille et que l'on préfère se tourner vers le français ou l'américain en ignorant complétement celui avec qui nous partageons tout. je ne connais pas ton age mais ton développement est limité par ta compréhension du monde.
Anonyme En Octobre, 2017 (12:21 PM) 0 FansN°: 3
eh OUI NAAN ATAAYA REK!
Anonyme En Octobre, 2017 (14:48 PM) 0 FansN°: 4
Questions!

Je vous mets en situation de demandeurs permanents pour que je puisse continuer à vous dicter (via FMI , BM) mes lois qui me permet de faire gagner mes entreprises de très gros marchés et ainsi assurer les ressources de mon développement.

Et si je peut:

- Créer une instabilité dans votre région. Qui finance les groupes terroristes qui n'ont même pas de quoi manger, et revenir vous aider avec des miettes pour vous permettre juste de résister? Qui collecte les informations sur le terrain, vous conseille, vous renseigne, vous assiste?

- Inciter des projets ambitieux (infrastructures, l'environnement, santé, éducation, subvention des importations telles que l'energie, les denrées alimentaires) et ne financer jamais la mécanisation de l'agriculture, l'industrialisation et la modernisation de l'artisanat.

- Qui classe vous états (indice de développement, sécurité, démocratie, liberté, éducation, croissance, pauvreté, ......)?

à méditer

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com