Audience PM- BM : 54 milliards de FCfa pour l’emploi des jeunes

  • Source: : Le Soleil | Le 27 septembre, 2017 à 16:09:37 | Lu 3952 fois | 39 Commentaires
content_image

Audience PM- BM : 54 milliards de FCfa pour l’emploi des jeunes

L’État du Sénégal peut compter sur la Banque mondiale pour trouver plus d’emplois à sa jeunesse. Hier, au sortir d’une séance de travail avec le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne, le chef de la délégation de l’institution financière a annoncé un financement de 90 millions de dollars, soit près de 54 milliards de nos francs pour soutenir la politique d’emploi du gouvernement.

Un soutien de taille pour les autorités sénégalaises qui ont placé l’année 2018 sous le signe du social. Lors de la première réunion du Conseil des ministres après la formation du nouveau gouvernement, le chef de l’État a demandé au Premier ministre « de lui soumettre, dans les meilleurs délais, un programme d’urgence pour l’emploi et la promotion de l’entrepreneuriat rapide des jeunes, en veillant particulièrement au renforcement, dans le budget 2018, des dotations en faveur de l’emploi, et à l’intégration systématique de la dimension emploi et entrepreneuriat dans les politiques et programmes d’investissement à mettre en œuvre dans tous les départements ministériels ». Dans ce cadre, le président Macky Sall soulignait qu’il importe de prendre en compte l’impératif de la promotion des travaux à haute intensité de main d’œuvre, ainsi que de nouvelles modalités d’incitation pour l’insertion des diplômés de l’enseignement supérieur et des écoles de formation professionnelle dans les secteurs privé et parapublic. Et le chef de l’État d’affirmer qu’il convient de soutenir les expériences du secteur informel, par la réorganisation institutionnelle du dispositif d’accompagnement technique et de financement des auto-entrepreneurs et des Pme/Pmi, en veillant également à la rationalisation des fonds d’intervention pour le financement de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes.

Dans chaque commune du pays, le gouvernement souhaite une Mission locale pour l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes (Mile) chargée d’optimiser, à la base, les stratégies et outils de promotion de l’emploi. Ces missions, selon le premier conseil des ministres, devront faciliter le développement de l’entrepreneuriat des jeunes, et veiller à la territorialisation des politiques de création d’emplois, à travers une plus grande proximité des services de l’emploi qui doivent davantage investir les banlieues, les zones rurales et urbaines.

Pour marquer un nouvel élan national pour l’emploi, le chef de l’État a demandé au Premier ministre de tenir une rencontre d’échanges et de cadrage avec les responsables du Conseil national de la Jeunesse du Sénégal (Cnjs), ceux du mouvement « Navétane » et des associations de jeunes, d’organiser le Forum national sur l’emploi, et de préparer le prochain conseil présidentiel sur l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes. La création, au sein de la présidence de la République, de la Délégation générale pour l’entrepreneuriat rapide, Der/Fj qui sera dotée d’une ligne de crédits importants, exclusivement dédiée aux femmes et aux jeunes, à travers notamment la mise en place de Bourses pour l’entrepreneuriat rapide (Ber) qui seront octroyées selon des modalités assouplies, est aussi d’une grande importance. C’est qu’a compris la Banque mondiale qui a envoyé une mission à Dakar, quelques semaines après la création du nouveau ministère en charge de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la main d’œuvre, confié à l’ancien directeur général du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec), Abdoulaye Diop. Déjà, à la date du 31 décembre 2015, 234.360 emplois décents ont été créés.

L’engagement de l’institution financière, hier, donne de l’espoir à l’État dans sa politique d’emplois.


Auteur: El H. Abdoulaye THIAM - Le Soleil






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (15)


Anonyme En Septembre, 2017 (16:41 PM) 0 FansN°: 1
les senegalais ne sont pas des moutons, personne n y croit
Reply_author En Septembre, 2017 (17:07 PM) 0 FansN°: 1
parle à ton nom insignifiant être
Deug En Septembre, 2017 (17:45 PM) 0 FansN°: 2
maintenant au nom des jeunes il arriveront à avoir du financement pour leur besoin de réélection. l'enrichissement dans les travaux bidon ne les suffisent plus ils quémandent au nom de leurs jeunesse
Citoyen En Septembre, 2017 (17:55 PM) 0 FansN°: 3
et le papjef a fait combien d'emplois. 18 milliard de la bad confié a des gens qui ne comprennent meme pas le paradigme entreprenariat.
je pense qu'il faut donner cet argent au secteur prive comme subvention a l'investissement et comprendre une fois pour toute que tout le monde ne peut pas etre entrepreneur. ce serait bien de temps en temps de publier les evaluation des contrat de performence des agences tel que apix, anpej, papejf , fonds pour entreprenatiat des femmes etc.
Reply_author En Septembre, 2017 (05:57 AM) 0 FansN°: 4
c'est avec des dons que vous comptez créer des emplois!
Reply_author En Septembre, 2017 (10:24 AM) 0 FansN°: 5
depuis 2000 les meme mensonges ;emploi des jeunes et les reste tjr sans emploi mdr......les politiques vous etes pitoyable
Levrai En Septembre, 2017 (16:57 PM) 0 FansN°: 2
C'est manne financière sera sans doute politisée pour 2019, et l'effet développement et émergence des jeunes ne sera pas atteint. Et après encore, on recommencera avec d'autres milliards et ainsi de suite. La preuve, depuis 1960, on parle encore de manque drastique d'emplois pour les jeunes, on crée des ministères pour les jeunes et des solutions efficaces ne sont jamais trouvées...Dans l'ensemble, c'est la politique politicienne effrénée qui empêche le Sénégal de se développer dans tous les domaines, parce que tous les domaines sont politiques politiciennes...!!!
Reply_author En Septembre, 2017 (17:09 PM) 0 FansN°: 1
petit misérable ce que tu es entrain de faire ce n'est de la politique politicienne
ya ngnaw khool
Talla En Septembre, 2017 (10:35 AM) 0 FansN°: 2
a vrai dire politik mo tardél senegal. ni la france ni personne d autre juste le politicien ki s en met plein les poches et regarde la population mourir
Anonyme En Septembre, 2017 (17:03 PM) 0 FansN°: 3
Encore des sous qui vont servir a payer de gros salaires et de gros 4*4 pour les pontes de la galaxie faye-sall a l'instar des milliards de la BAD pour le PAPEJF. Dans ces projets meme les secretaires sont a 7 chiffres.



Encore une fois les jeunes seront les dindons de la farce et ne verront meme pas la couleur de cet argent. Pourtant ils sont nombreux a avoir de bonnes idees de business mais on leur casse les c..... tout le temps avec des histoires de garantie et de business plans bancables. Ils me degoutent ces gens la.
Reply_author En Septembre, 2017 (17:10 PM) 0 FansN°: 1
le pessimisme c'est ta seconde nature ,un petit cerveau sur le chiffre zéro va
Reply_author En Septembre, 2017 (17:16 PM) 0 FansN°: 1
toi en tout cas tu a s trouve du job, repondeur automatique de l'apr et ca te va si bien
Anonyme En Septembre, 2017 (17:32 PM) 0 FansN°: 4
Non, je rêve ou quoi?

Quand est ce que nous nous réveillerons. Là il ne s'agit ni plus ni moins de l'argent programmé pour les élections à venir. Si l'état veut vraiment promouvoir l'emploi, ikl n'a qu'à encourager et soutenir la mécanisation de l'agriculture, les PME PMI, la modernisation de la pêche (au lieu de vendre des permis de pêche à l'UE); subventionner les créateurs d'emploi à forte VA.

Si l'état renouvellement les mêmes pratiques existentes depuis 50ans. je vous assure ce sera zero emploi créé. Les gens vont créer des groupements partisants (pro-APR/Benno...) pour bénéficier des "financements" juste le temps des élections. et puis voilà rebelotte.

Qu'est ce l'état attend pour encourager la modernisation de l'artisanat (couture, sculture, cordonnerie, poterie, fumoir de poisson, transformation agricole....) en semi-industrie. C'est ça la vraie création d'emploi.

Dommage pour nous et nos enfants qui paierons pendant des décennies ces dettes à la limites inutiles.
Reply_author En Septembre, 2017 (17:51 PM) 0 FansN°: 1
apparemment tu n'habite pas au sénégal . réveille toi parasite
Reply_author En Septembre, 2017 (07:21 AM) 0 FansN°: 1
saway il a parfaitement raison...son analyse est très pertinente pour moi c'est pas une critique mais une contribution...mais quand on est partisan on voit la critique de partout et c'est dommage
Deug En Septembre, 2017 (17:33 PM) 0 FansN°: 5
ON ENTEND PARLER QUE DE MILLIARDS QUI RENTRENT TANDIS QUE LES JEUNES PRENNENT DE PLUS EN PLUS LA MER POUR "BARSA" OU "BARZAKH".

ILS DOIVENT NOUS ÉDIFIER SUR LA FINALITÉ DE TOUS CES PRÊTS. EMPLOI ZÉRO.
Anonyme En Septembre, 2017 (18:11 PM) 0 FansN°: 6
ÇA C'EST VOTRE ARGENT, UN VOUS LE DONNE EN PRET ET VOUS PAYEZ DE PLUS ET CETTE ARGENT SERA DANS LES COMPTE LOIN DU SENEGAL, CEST ÇA LE CFA ET NO DIRIGEANS
Reply_author En Septembre, 2017 (18:17 PM) 0 FansN°: 1
tais toi et va dormir
Anonyme En Septembre, 2017 (18:54 PM) 0 FansN°: 7
ils vont encore dépenser toutes ces milliards dans des vacances citoyenne en payant aussi les rappeur et mbalakhman et leader en divertissement youkhou ndour.



je vous rappel que macky avait promis au senegalais que chaque année il v'a créée 500mille emplois on est en fin 2017 et rien de concret  :emoshoot:  :fbhang: 
Reply_author En Septembre, 2017 (19:05 PM) 0 FansN°: 1
rien de concret? menteur de première classe
Reply_author En Septembre, 2017 (19:40 PM) 0 FansN°: 2
il faut écrire chômeur au service de la vérité,lol
Reply_author En Septembre, 2017 (21:30 PM) 0 FansN°: 1
lool erreur de frappe
Doff Niit En Septembre, 2017 (20:42 PM) 0 FansN°: 8
Notre pays, le Sénégal est entrain de satisfaire les caprices d’un dictateur (Erdogan) au détriment de milliers d’enfants innocents, et leurs parents.

Je me demande comment nous sommes arrivés à ce stade de désintéressement de nos dirigeants à la bonne formation de l’avenir de notre pays. Que nous apporte la Turquie de Erdogan jusqu’à ce que le Président Macky Sall, le Premier ministre B A Dionne et le Ministre de l’éducation nationale Sérigne Mbaye Thiam veulent sacrifier l’avenir de milliers d’enfant sénégalais innocents. Pourtant les services politico-stratégiques sénégalais doivent savoir que la Turquie de Erdogan n’est pas viable, car la Turquie de Erdogan risque de finir comme la syrie. Déjà sur le plan économique, ce pays est en chute libre. La turquie est de plus en plus isolée sur la scène internationale. D’ici quelques mois la guerre contre les kurdes va reprendre de plus belle, car les kurdes (irakiens, turques et syriens) vont accélérer la création de leur état. D’ici trois ans, la turquie , avec Erdogan, sera à genoux. Peut-être nos autorités actuelles se disent qu’ils ne seront plus là, car ils perdraient les élections à venir. Malheureusement, ils ont oublié que le Sénégal sera toujours là.

Nos dirigeants ont-ils oublié cette règle élémentaire qui veut qu’un pays n’ait pas d’amis et n’a que des intérêts. L’intérêt immédiat que peut tirer nos dirigeants sur cette affaire vaut-il l’anéantissement de l’excellent cursus scolaire qu’aurait pu avoir ces milliers d’enfant sénégalais ? Je ne le crois pas, car la vraie richesse du Sénégal réside dans la qualité de ses ressources humaines.

Chers dirigeants, (Président Macky Sall, Premier ministre B A Dionne, et Ministre de l’éducation nationale Sérigne Mbaye Thiam), on vous a confié notre Sénégal pour que vous défendez nos intérêts, nous sénégalais, et pas vos intérêts ni ceux d’un fou dictateur sanguinaire turc.

Anonyme En Septembre, 2017 (01:38 AM) 0 FansN°: 9
doullllllllllllllllllllllllllllllllll rek
Anonyme En Septembre, 2017 (07:00 AM) 0 FansN°: 10
Déjà cette somme comme tant d'autres avant va servir à recreer des structures existantes  :fbsmileside: etcquand ces structures seront en place l argent sera fini.en attendant la prochaine manne qui servira à restructurer les structures qu' on vient de créer.

LA BM devant tant d incompétence ou de laxisme devrait si elle veut être efficace ,piloter elle même ces projets de Sa Z

Anonyme En Septembre, 2017 (07:23 AM) 0 FansN°: 11
bla bla bla comme d'hab au finish nothing quoi...tchimm
Anonyme En Septembre, 2017 (07:28 AM) 0 FansN°: 12
Soyons logique les gars.ce qu'on a pas pu réaliser en 6 ans pourrait - on le réussir en 1 an ????? (avec les mêmes têtes, le mode de gouvernance, la même administration et les mêmes habitudes) YEWOULEEN WAY NAK Yén yi mom Naiveté lay nirou bou yagué.
Toufa En Septembre, 2017 (08:55 AM) 0 FansN°: 13
dieureudief president macky sall li yep sa liguey la
Citoyen Ordinaire  En Septembre, 2017 (09:34 AM) 0 FansN°: 14
Encore des milliards qui vont servir à alimenter des caisses noires "fonds politiques " pour acheter le bétail electoral de 2019.... triste pays pfffffffffffffff !!!!!!
Anonyme En Septembre, 2017 (12:34 PM) 0 FansN°: 15
en tout cas l'état doit arréter les recrutements sauvages dans la fonction publique. Des jeunes ingénieurs sont recrutés à tour de bras dans la bureaucratie et la paperasse. Quel dommage pour ces jeunes qui vont finir par oublier ce qu'ils ont appris, vont s'appauvrir et pire vont acquérir les mauvais comportements de nos fonctionnaires. Bref, la place de ces jeunes est dans le privé et l'entrepreunariat

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com