Les relations sénégalo-gambiennes ’’ne seront plus jamais comme avant’’ (Robert Sagna)

  • Source: : APS | Le 19 février, 2017 à 16:02:22 | Lu 2419 fois | 21 Commentaires
content_image

Les relations sénégalo-gambiennes ’’ne seront plus jamais comme avant’’ (Robert Sagna)

Les relations entre le Sénégal et la Gambie ne seront "plus jamais" comme avant et seront "encore meilleures que par le passé", avec l’avènement du président Adama Barrow en Gambie, a soutenu, dimanche, le président du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance (GRPC), l’ancien maire de Ziguinchor Robert Sagna.

Les relations entre les deux pays "ne seront plus jamais comme avant" dans un "sens positif’’, avec l’élection du président Adama Barrow en remplacement de Yaya Jammeh, plutôt perçu par l’opinion, comme un obstacle au retour de la paix dans la zone méridionale du Sénégal, frontalière de la Gambie, a-t-il déclaré au cours de "Grand jury", émission hebdomadaire de la Radio futurs médias (RFM, privée).

Robert Sagna table sur le fait que les relations entre le Sénégal et la Gambie "seront encore meilleures que par le passé", compte tenu des "possibilités énormes" que les deux pays peuvent expliciter. "On peut envisager une fédération pour quoi pas", a-t-il ajouté. 

"Nous avons eu des difficultés" et des "relations tendues" entre le Sénégal et la Gambie sous le magistère de Yaya Jammeh, de sorte qu’avec le règne du président Adama Barrow les choses vont ‘’certainement s’améliorer" entre les deux pays, avec des "changements importants dans le fond comme dans la forme".

"Il faut espérer beaucoup de choses" du président Barrow, "il a véritablement la volonté de changer" et de renforcer par exemple la démocratie en Gambie. 

"Je crois qu’il faut lui donner encore beaucoup de temps pour agir mais la volonté est là", a dit l’ex-maire de maire de Ziguinchor et ancien ministre socialiste.

Dans le même temps, l’ancien président gambien Yaya Jammeh ne doit pas selon lui être diabolisé, les difficultés notées dans les relations avec le Sénégal relevant surtout de son "tempérament" et der son "caractère", surtout qu’il n’avait toujours pas eu "le bonheur" de diriger la Gambie, a-t-il dit.

"C’est un peu exagéré (…)" de mettre par exemple sur son dos les trafics d’armes et de bois notés dans cette zone. "Il n’y avait pas eu que du négatif dans l’action de Yaya Jammeh en Casamance", a-t-il indiqué.

Selon le président du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance (GRPC), l’ancien président gambien a aussi contribué à la réconciliation des différentes factions du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC, rébellion), de même qu’il avait contribué aux dernières négociations pour la libération de personnes détenues en otage par le maquis.

Sans compter que "presque 17.000 personnes" originaires de la Casamance ont trouvé refuse en Gambie où elles demeurent toujours en raison du conflit casamançais, a signalé Robert Sagna.


Auteur: Aps - APS


Commentaire (12)


Anonyme En Février, 2017 (17:29 PM) 0 FansN°: 1
Ce sont deux peuples d'un même espace territorial et d'une même culture. Ils sont obligés de vivre en interdépendance et la Gambie doit accepter sans complexe qu' elle ne peut pas exister sans le Sénégal. Le Sénégal doit assumer en toute souplesse et en toute humilité son statut de grand frère et l'assumer sans retenue dans le sens positif. Les gambiens devront se départir de leur complexe vis-a-vis des sénégalais et les considérer comme des frères.
Reply_author En Février, 2017 (17:50 PM) 0 FansN°: 1
d'abord la confiance mutuelle, je dirai horizontale, le respect réciproque, le culte de la paix, les valeurs politiques, sociales, économiques.....l'intégration totale chacun conservant ses spécificités. ce serai tellement riche si chacun apportait de sa culture, de la francophonie et du commonwealth.
Reply_author Sikhou En Février, 2017 (18:12 PM) 0 FansN°: 2
yakhya diamé soufflait bcp plus le chaud que le froid et ce qu'il a fait de bien pour notre pays est vraiment insignifiant mais il a surtout martyrisé son peuple avec son lot de morts et de personnes réfugiées dans de nombreux; par exemple il s'est servi du mfdc pour mieux nuire le sénégal; donc on doit être content qu'il parte .
les rebelles et leurs souteneurs vont pleurer son éviction de la gambie.
Reply_author En Février, 2017 (19:01 PM) 0 FansN°: 3
on ne veut plus voir ce monsieur. il faut l'interdire d'antenne.
c'est le roi des discours ambigus. tout le monde a compris qu'il fait plus que rouler pour le mfdc. il faut le traiter comme un rebelle. et c'est malheureux pour lui, mais un rebelle ou il dépose les armes, ou il périt par les armes.
il n'y a foutrement rien à négocier en casamance. l'armée doit écraser le mfdc pour que le senegal tout en entier puisse se consacrer à ses vraies priorités : lutter contre l'injustice, l'ignorance,la faim et la maladie.
ca suffit. il est insupportable d'accepter que le mfdc maintienne des sanctuaires sur le sol national ou à nos frontières. il faut en finir maintenant !
l'armée est prête et n'attend que les ordres.
Wakh Deug En Février, 2017 (18:18 PM) 0 FansN°: 2
Robert soyons clair les armes et le bois c'était bien Jammeh ; ensuite qu'elle bonne action Jammeh a accompli pour l casamance sauf celle d'octroyer un sanctuaire aux rebelles ..Vraiment .....on a compris ...
Anonyme En Février, 2017 (18:19 PM) 0 FansN°: 3
Vous prenez vos rêves pour des réalités. Que gagnerez la Gambie a être absorber par

le Sénégal... Et pourquoi vs n'osiez y rêvez qu'aujourd'hui ? Vs pensez que ce garde de

sécurité réussira en politique là où le très médiatique Youssou a lamentablement échoué

Ou parce qu'il est Peulh que vous êtes en extases ?
Anonyme En Février, 2017 (18:19 PM) 0 FansN°: 4
Robert c'est le premier rebelle. Tant qu'il fouine son nez dans ce dossier, il attisera toujours le feu..Pandiak!
Anonyme En Février, 2017 (18:25 PM) 0 FansN°: 5
Robert tu es hypocrite. tu as tjrs été toi aussi un complice , un rebelle caché. les lecteurs avertis savent que tu racontes des histoires quand tu fais croire qu'il avait aidé a réconcilier les différentes composantes du MFDC ; ils ne se sont jamais réconciliés , et ils sont divisés plus que jamais jusqu'a aujourdhui . c 'etait un maquillage et un faire-semblant juste pour marquer son influence et detourner la vigilance du Senegal et continuer son trafic d'arme et de bois.c 'est juste parce que vous n aurez plus de base arrière en gambie que vous etes obligés maintenant de négocier pour déposer les armes . vous n avez plus d issue car vous ne contrôler et ne contrôlerez nulle part;malgré votre armement vous vous etes rendus compte maintenant que vous avez perdu car fatigués pour une bataille perdue d avance; .
Anonyme En Février, 2017 (19:13 PM) 0 FansN°: 6
Robert Sagna n`a jamais voulu voir la fin du conflicts Casamancais. c`est connu, c`est clair
Reply_author En Février, 2017 (19:21 PM) 0 FansN°: 1
arrêtez d'accuser les honnêtes citoyens. vous mêmes vous êtes pires que de rebelles parce que vous n'avez pas un bel esprit. comment peut- on douter de robert sagna avec son parcours si élogieux. un homme d'État de son rang ?
Anonyme En Février, 2017 (19:19 PM) 0 FansN°: 7
Il faut penser à nos soldats tuees ils n'ont pa. De choix car ils ont plus ou se cacher ils faut les chasser dans la forêt ces domorames pa Pieter tu es le premier rebelle anculer :cringe2: 
Humm En Février, 2017 (20:47 PM) 0 FansN°: 8
Bop Sagna ne m' a jamais inspiré confiance...!!!  :nono: 
Anonyme En Février, 2017 (21:54 PM) 0 FansN°: 9
Arrêtez vos mensonges et vos pensés malsaines . Robert connait mieux la Casamance que tous. Si on diola parle de la Casamance on le taxe de rebelle.

Reply_author En Février, 2017 (02:06 AM) 0 FansN°: 1
robel pire la.yaya diame a detruit la peuple diola en s attaquant aux mandingues aucun diola ne l a stoppé quand il parlé pour les diolas il a détruit la forêt casamancaise avec la complicité des rebelles qui luttent sois disant pour l indépendance.nos parents diolas doivent faire leur autocritique
Anonyme En Février, 2017 (04:25 AM) 0 FansN°: 10
Ah tout allait bien jusqu'a ce que Robert Sagna parle d'endosser Macky Sall en 2019. C'est quand meme decevant d'entendre ca, vu le tatonnement excessif de ce president par accident. La Politique politicienne refait alors surface et vient annuler les quelques points positifs qu'il a tenu avant ce point. car ne nous leurrons pas tout son discours est parfois ambigu et son implication aux cotes de Macky, ce voleur-traitre-eleve de Wade enleve l'objectivite de Robert Sagna.... Dommage!
Anonymerelax En Février, 2017 (08:35 AM) 0 FansN°: 11
Anonyme En Février, 2017 (08:42 AM) 0 FansN°: 12
Laissez ce vieux singe et sa clique sombrer ! ils sont tous contre le développement de la Casamance. Nous demandons à Saliou Sambou combien de soldats de ATIKA sont sortis de leurs camps? Où son-ils parqués? Macky doit se méfier de ces gens qui n'ont aucune audience en Casamance sinon leurs seuls partenaires sont les médias sénégalais.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com