" L’élection Présidentielle Ne Devra Pas Ralentir L’économie" (Macky Sall)

  • Source: : APS | Le 04 décembre, 2017 à 23:12:51 | Lu 1248 fois | 3 Commentaires
content_image

" L’élection Présidentielle Ne Devra Pas Ralentir L’économie" (Macky Sall)

L’élection présidentielle prévue en 2019 ne devra pas constituer un "facteur bloquant" pour la marche de l’Etat vers l’émergence a estimé, lundi à Dakar, le président de la République, Macky Sall.
 
"L’élection ne devra pas un [être] facteur pour ralentir la marche de l’Etat vers son émergence, pour consolider la croissance et l’équité sociale", a-t-il dit lors de Revue annuelle conjointe (RAC) 2017.
 
Macky Sall a rappelé que le Sénégal est un pays de tradition démocratique. 
 
"L’élection, c’est une fenêtre qui ne va pas perturber la projection et la trajectoire définies pour le pays et par les Sénégalais", a-t-il souligné.
 
Le chef de l’Etat a assuré les Partenaires techniques et financiers (PTF), la société civile qu’il va demeurer "serein, vigilant dans la qualité et l’efficacité de la gestion publique".
 
"Cette perspective (l’élection présidentielle) ne va pas changer l’orientation prise. Le budget a été calé pour rester dans les fondamentaux", a insisté le président Sall.
 
Macky Sall a appelé "tous les acteurs pour une mobilisation exceptionnelle exempte de tous soupçons pour que l’année 2018 soit une confirmation de l’élan entamé vers l’émergence".


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme il y a 1 semaine (23:12 PM) 0 FansN°: 1
xxx
Reply_author il y a 1 semaine (08:23 AM) 0 FansN°: 1
vous avez commencé vos meeting et bientôt vous allez demander à toute l'administration de quitter les bureaux pour aller en campagne électorale. il ne faut pas raconter des histoires. le mensonge n'est pas un facteur d'émergence.
Dreuz il y a 1 semaine (15:44 PM) 0 FansN°: 2
Certains spécialistes disent que c’est le verset le plus difficile à traduire de l’évangile", embraye Gilles Drouin, selon qui les passages successifs d’une langue à une autre peuvent avoir complexifié le travail des exégètes. "Le 'Notre père' a été prononcé par Jésus en araméen, traduit en grec, la langue internationale de l’époque, avant d’être transposé en latin, puis, dans notre cas, en français", rappelle-t-il, s’amusant à citer l’expression italienne "traduttore, traditore" (littéralement "traducteur, traître" ou plus communément "traduire, c'est trahir") pour signifier la difficulté à respecter le texte original avec parfaite exactitude. "Le mot 'tentation', par exemple, aurait pu être traduit par 'épreuve' et 'ne nous soumets pas à l’épreuve' serait éventuellement passé. On peut considérer qu’une épreuve peut être bénéfique a posteriori, ce qui n’est jamais le cas d’une tentation."



La modification s’est toutefois portée sur la première partie de la phrase, tel que cela avait déjà été le cas en 1966. Outre l’abandon du vouvoiement pour le tutoiement, les Eglises catholiques, protestantes et orthodoxes avaient alors œcuméniquement remplacé l'ex "Ne nous laissez pas succomber à la tentation" par "ne nous soumets pas à la tentation". Un choix qui avait été plus ou moins contesté jusque-là. "On voit bien que l’on avait essayé de trouver quelque chose qui ne heurtait pas, mais il s’agissait d’une traduction imprécise", ajoute Gilles Drouin pour qui 'ne nous laissez pas entrer' est "probablement plus proche du grec". La question est-elle pour autant définitivement tranchée ? Rien n’est moins sûr. Multiplement transposable, le verbe hellénique "eispherô" – qui peut vouloir dire "faire entrer" ou "laisser entrer", mais aussi "induire" ou "mener à" – pourrait ainsi continuer encore longtemps à susciter les débats et à donner du fil à retordre aux interprètes. La messe est-elle dite pour le Notre père ?

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com