TER : "Un problème de choix économique"

  • Source: : Seneweb.com | Le 06 mai, 2018 à 12:05:33 | Lu 11931 fois | 117 Commentaires
content_image

TER : "Un problème de choix économique"

Le coordonnateur de la Plateforme Avenir "Senegaal bi ñu bëgg", Dr Cheikh Tidiane Dièye démonte le Ter (Train express régional), cher au président de la République, Macky Sall. Il doute non seulement de la pertinence mais aussi du choix économique.

"Le projet est excessif du point de vue du coût et inopportun, dit-il dans l'émission "Objection" de Sud fm de ce dimanche 6 mai. Ce n'était pas le meilleur choix. Nous sommes d'accord avec le gouvernement sur le fait qu'il a la responsabilité d'assurer la circulation, les déplacements des milliers de Sénégalais à l'intérieur du territoire et du territoire national. Mais la qualité du choix économique, c'est de voir comment satisfaire ce besoin de déplacements au moindre coût possible. Ce que le gouvernement va faire, ce sera probablement efficace parce que cela permettra aux gens d'aller et de venir mais ce ne sera pas efficient parce qu'il sera beaucoup trop cher et il y a avait d'autres options."

Il ajoute : "Le problème du Ter, c'est que sur un bout de territoire aussi petit et sur un tronçon aussi restreint et serré, vous mettez autant d'argent. On nous avait annoncé 500 milliards de francs Cfa. Aujourd'hui, eux-mêmes, disent 700 milliards. Je crois même qu'ils sont en train d'atteindre le montant annoncé par Ousmane Sonko de 1000 milliards, ils n'en seront pas loin s'ils font le deuxième tronçon jusqu'à l'aéroport."

"Bientôt 1000 milliards investis"
Avant de poursuivre : "Le modèle dynamique et prometteur du futur qui correspond à l'évolution de l'économie et de ses perspectives, aurait dû être un choix non pas un Ter sur ce tronçon. On aurait dû choisir d'autres options, faire un investissement massif, là on mettrait le maximum d'argent possible pour aller vers le Mali, la Casamance voire au-delà, par le train. La perspective d'évolution du Sénégal, ce n'est pas forcément le marché international où nous exportons très peu, je parle des produits finis. Notre marché de prédilection où va plus de la moitié de nos exportations, c'est le marché de l'Uemoa et de la Cedeao, qui porte notre croissance, l'emploi, nos usines installées à Dakar. Cela aurait dû être la base de tous nos projets économiques. Il y a quelques années un projet de chemin de fer vers le Mali avait été ficelé avec les Chinois. Ce projet on l'a quasiment déposé pour prendre le Ter. On a remplacé un projet extrêmement important et brillant du point de vue de sa conception et utile du point vue économique par un projet tape-à-l'œil qui coût cher."

D'autant, alerte Dr Cheikh Tidiane Dieye, "le Port de Dakar est en compétition avec le port d'Abidjan sur le fret malien. Et, c'est le fret malien qui porte une grande partie des capacités du Port autonome de Dakar (Pad). La Côte d'ivoire, on est en train d'investir massivement sur le corridor Abidjan – Bamako en mettant en place les infrastructures de qualité, en réduisant les coûts d'opérations et en supprimant les tracasseries routières, ils pourrait faire basculer le fret malien."


Auteur: Dié BÂ - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (30)


Anonyme En Mai, 2018 (13:03 PM) 0 FansN°: 1
Toi la qui parle la

Tu connais pas le problème de transport des banlieusards...

Reply_author En Mai, 2018 (13:49 PM) 0 FansN°: 1
parce que le senegal ce n'est que dakar !!! avec un réseau ferre national de qulité les usines pourrait être dans toutes les régions et on limitera l'exode rural et on résoudra par la même occasion le problème des embouteillages. d'autre part je ne pense pas que le ter resoudra les problemes de transport en banlieue c'est ne pas connaitre le trace de ce ter.

moi pour ma part, j'ai envie de faire découvrir les villes du pays à ma famille sans pour autant prendre la voiture et le ter ne fait rien de tout cela.
Reply_author En Mai, 2018 (20:40 PM) 0 FansN°: 1
ce n'est pas le ter qui va regler le probleme de la banlieue , je dis pas que les projet n'est pas important, non mais il n'est pas opportun son tracé n'est pas pertinent, a part yarakh pikine thiaroye et rufisque d'autres localites n'en beneficient pas, je veux parler des parcelles assainies, de grand yoff ou de guediawaye, et pour cela un metro serait le bienvenu, c'est l'avenir des villes entre les centres et les banlieues, on en disconvient plus.


le ter va beaucoup decevoir son promoteur a savoir macky sall.
Anonyme En Mai, 2018 (13:08 PM) 0 FansN°: 2
L'impact du TER dépasse la frontière de ta perception du développement , accroche toi ,nous sommes entrés dans une nouvelle dimension. :contaan: 
Reply_author En Mai, 2018 (15:49 PM) 0 FansN°: 1
expliques nous alors toi qui as tout compris
Reply_author En Mai, 2018 (19:10 PM) 0 FansN°: 2
le trajet pikine dakar se fera en 7 minutes top chrono
Reply_author En Mai, 2018 (10:51 AM) 0 FansN°: 1
desolais monsieur mais pour l'axe pikine dakar tu ne sera pas en option grande vitesse. renseigne toi tu verras
Anonyme En Mai, 2018 (13:13 PM) 0 FansN°: 3
nous qui habitons rufisq nous souhaitons LA bienvunue due TER
Bonne Chance En Mai, 2018 (14:15 PM) 0 FansN°: 1
alors vous autres futurs passagers, n' ouliez jamais de vous bouchez les narrines lorsque le ter passera à la hauteur de leur canal à eux les rufiskois, eux qui sont les seuls à pouvoir s' habituer de ses senteurs, de sa fétidité et de sa proximité!!!
Anonyme En Mai, 2018 (13:19 PM) 0 FansN°: 4
boudone niari diouni milliards tamlte diarnako
Anonyme En Mai, 2018 (13:21 PM) 0 FansN°: 5
Vous n vouler pa avancer c Bon m n nous empecher pa d'avancer

.bande de figer
Anonyme En Mai, 2018 (13:25 PM) 0 FansN°: 6
Monsieur Dieye ,vous paraissez plus politique qu'economiste ,le train illa Touba a un cout economiquement plus excessif et surtout plus inoportun et non prioritaire que ce Ter et vous n'en parlez pas ,vous choisissez prudemment vos cibles . ce n'est pas courageux !
Reply_author En Mai, 2018 (13:52 PM) 0 FansN°: 1
"depuis quand un train ila touba ? vous choisissez imprudemment vos sujets !
Anonyme En Mai, 2018 (13:35 PM) 0 FansN°: 7
Le problème de choix économique est véritablement le projet "Ila Touba". Quel gâchis. Continuez a vous voiler la face,le réveil sera brutal. Trop de bavardag...Metrez vous au travail pour le développement econnomique de notre pays.
Anonyme En Mai, 2018 (13:35 PM) 0 FansN°: 8
Mr dieye dire que le ter na pas dimpact c etre nul....ce ter a la fin genefera des milliards et des emploi...
Anonyme En Mai, 2018 (13:40 PM) 0 FansN°: 9
Non ce ter ira jusqua louga ou kaolack ce nest que le debut....vs avez peur sinvestir c osez...c koi 1000 milliards???ds 20 ans dakar sera a 10 millions dhabts qui va Las transporter???

Dakar doit souvrir a linterieur du senegal....le futur c le transport en commun...moins de pollutuion plus de dynamique....il yaura dautrrs trains pour casamance ou autres
Anonyme En Mai, 2018 (13:48 PM) 0 FansN°: 10
Mr Maky Sall, les sénégalais ont peur . Ils sont terrorisés par l'autoroute Diass Dakar. Votre mission est de dessiper cette hantise. Or , nous emble-t-il, vous et votre gouvernementale êtes restés silencieux suite aux nombreuses suppliques des populations. Globalement elles demandent : l'inviolabilité de l'autoroute, l'éloignement des boeufs, des vaches ,des moutons des zones urbaines enfin la limitation de la vitesse à 90kh.

Votre passivité dans cette situation angoissante sonne comme une indifférence, voire une incompétence . Attention à son retour de boomerang en 2019





Anonyme En Mai, 2018 (13:53 PM) 0 FansN°: 11
Ça sert a quoi d'investir sur un corridor Dajar Bamako si a l'interieur du pays les gens peinent a se déplacer?

Les gens meurent sur les routes par dizaines car ils sont obligés de voyager dans des cercueils ambulants.

Ces analystes a deux balles sont vraiment ridicules. Ce n'est pas la longueur du trajet d'un train qui est important, c'est le nombre de mouvements et de passagers qui comptent ainsi que le gain de temps sur les embouteillages.

On parle de plusieurs mouvements croiés de trains, il n s'agit pas d'un seul train mais de plusieurs trains mis en service pour transporter des gens toutes les minutes .

Bon sang mais est ce que les gens réflechissent !

Je blame la politique de communication du gouvernement qui est nulle.

In projet comme ça s'accompagne de communication audio-visuelle !
Reply_author En Mai, 2018 (16:04 PM) 0 FansN°: 1
mon frère tu ne réfléchis pas assez !

la plupart des accidents se passent la nuit et en dehors de dakardonc mettre en place un ter ne va rien résoudre.

les cercueils ambulants que tu viens de mentionner est le résultat de 54 ans de gouvernance peureuse.

seul un gouvernement courage et respectable car il aura besoin du soutien publique pourra mettre fin à cette pratique car nous sommes l'un des rares au monde où le transport public est géré par n'importe qui (car rapides, ndiaga ndiaye, clando ).

le vrai travail n'est pas d'éliminer cette pratique par la concurrence d'un service public car l'état gagne dakar, le problème va se déplacer dans une autre zone.
il faut donc avoir le courage de mettre fin à cette pratique en mettant en place des lois et les respecter et les faire respecter.

donc oui un ter est impertinent !!!!
Anonyme En Mai, 2018 (13:53 PM) 0 FansN°: 12
Dakar en 2018, c'est autour de 3 800 000 habitants pour une superficie de 550 km2.

Dakar polarise l'essentiel des activités économiques du pays. Même si l'intérieur du pays est entrain de se développer, le renversement de la tendance se fera sur une longue période, certainement dans les 20 prochaines années. Et diriger, c'est prévoir. Aujourdhui , malgré le PEAGE et la VDN qui sera prête prochainement, les problèmes d'embouteillage vont encore devenir de plus en plus difficiles. Avant la mise en place du PEAGE, on calculer une perte annuelle de 100 milliards du fait des embouteillages.

Le développement , c'est la vitesse de circulation des personnes et des biens. La pauvreté est très fortement corrélée à la vitesse de circulation des personnes. Plus les personnes se déplacent plus moins elles sont pauvres.

Donc la mise en place de ce TER participe à une vision futuriste des dirigeants politiques du pays pour accélérer les entrées et sorties de Dakar.

Avec le fonctionnement du TER très prochainement, se sera des gains de productivité qui seront gagnés dans l'économie du pays et du coup son remboursement ne sera pas ressenti par notre économie.

Ensuite, continuer les chemins de fer pour le reste du pays.



Reply_author En Mai, 2018 (14:26 PM) 0 FansN°: 1
rien ne se fera dans les régions à ce rythme, on pense à l'accroissement de la population de dakar mais on ne pense pas au développement des villes de l'intérieur, si on met le train dans ses villes et avec des conditions d'implantation satisfaisante les usines pourront s'y installer et maintenir les populations la ba.

d'autre part dépenser 1000 millairds dans le ter; il y a mieux à faire pour l'amélioration de la fluidite, l'educaton et la santé. les gens viennent à dakar parce que tout est concentré à dakar et on fait tout pour que cela continue.

on prend le probleme par le mauvais bout.
Reply_author En Mai, 2018 (16:11 PM) 0 FansN°: 2
diriger c'est aussi arbitrer et faire des choix.

notre problème est la concentration de la population sénégalaise dans la région de dakar.

donc il était beaucoup plus pertinent de rendre plus attractif thies, ziguinchor, saint-louis et diourbel que de mettre 700 milliars à dakar.

les raisons que vous avancez sont différentes de celles évoquées par le président au début de ce projet. en effet pour lui le ter était une façon d'accompagner l'aéroport de dias.

mais malgré nos contradictions, j'ai bien aimé votre commentaire bien différent des commentaires populistes des répondeurs automatiques de l'apr.
D. En Mai, 2018 (14:14 PM) 0 FansN°: 13
Pourquoi pas le TER chez nous ?

C'est (malheureusement) encore vrai pour certains que ce qui est bon , c'est toujours pour les autres.......



Ce n'est pas la pensée du Chef de l'Etat qui veut un Sénégal GRAND.









Travailler et laisser parler......c'est la voie de l'émergence du Sénégal.







Les sénégalais ne se sont pas trompés en 2012.











VIVEMENT 2019 !!!!
Reply_author En Mai, 2018 (14:31 PM) 0 FansN°: 1
tout n'est pas politique, on parle de l'avenir du pays et ce n'est pas une discussion sur une personne. y a en marre des repondeurs automatiques payes par nos deniers publics
Passant En Mai, 2018 (14:22 PM) 0 FansN°: 14
Ok pour le TER mais la priorité devait être la réhabilitation de l'existant Dakar Bamako pour le port et diminuer la pression routière des gros camions vers le Mali. Ensuite moderniser le PTB on pourra penser plus tard au TER.
Anonyme En Mai, 2018 (14:30 PM) 0 FansN°: 15
débat inutile, le TER est presque fini.faites plutot des contributions pour une meilleure rentabilité et efficience au lieu de blatérer inutilement. Soyez positif, constructif et pragmatique au lieu de vouloir toujours montrer votre 'pseudo science'.Merci.
Anonyme En Mai, 2018 (14:40 PM) 0 FansN°: 16
Il faut faire les deux, le TER jusqu'à Thièset Dakar Bamako. Mais avant de desservir Bamako il faut passer à Kaolack, Tambacounda, jusqu'aux mines de fer de la Faréné. C'est au Mali de rénover la ligne sur son territoire. Et même il faudrait refaire la ligne Thiès St louis. Ce n'est pas de la faute de Macky si le réseau ferroviaire est dans cet état c'est celle de ses prédécesseurs.
Anonyme En Mai, 2018 (14:57 PM) 0 FansN°: 17
Je m'en tape du Ter il faut réhabiliter les anciennes lignes (dakar st louis dakar kaolack dakar bamako et créer de nouvelles tamba ziguinchor kédougou st louis matam
Anonyme En Mai, 2018 (15:22 PM) 0 FansN°: 18
Pourquoi certains sénégalais se croient plus intelligents que le monde entier. Réaliser le TER ce n'est renoncer à la réhabilitation de Dakar -Bamako qui sera également réalisée à temps opportun. Dire que le TER n"est pas opportun c"est insulter tous les bailleurs de fonds du projet. Parler du coût d'un projet financé par un pool d"organismes et nous dire que Sonko nous par le de 1000 milliards de f CFA alors qu'ildispose d'aucun document sur ce projet c"est également une deuxième insulte à notre intelligence. C'est quoi 1000 milliards de f CFA pour une infrastructure qui doit durer de plus d'un siècle. Arrêtez vos analyses politiques. Votre problème c'est que cette infrastructure ait été réalisée par le grand bâtisseur Macky.
Reply_author En Mai, 2018 (16:10 PM) 0 FansN°: 1
vous etes aussi nuls que ce macky que vous defendez avec les 1000 milliards du ter le senegal pourrait se doter dun reseau ferre efficace qui aura 2 objectifs reduire les accidents routiers et faire revivre certains endroits morts economiquement pour freiner lexode rural.
ceux qui defendent le ter sauront que que ce ter ne sera pas accessible a tous les banlieusards et certains goorgolous de par son tarif .
cter est du tapage a loeil pour en faire profiter la france
Tupac En Mai, 2018 (14:22 PM) 0 FansN°: 1
ces aperistes sont des tarés à l'image de leur mentor.
bien sur que si le projet aboutisse on va le détruire, on va l'utiliser.
ce pendant, c'est inexplicable le manque de vision que caractérise ce projet de ter. comment comprendre dépenser tant de milliard, et j'en suis que si çà aboutit on va dépasser les 1 000 milliards, sur juste 36 km de piste c'est aberrant. parce on nous parle de desservir dakar et gagner du temps, alors que passer par l'autoroute à péage est plus rapide. imaginez, on nous 14 gare sur 55 km, 10 gares sur 36 km et chaque gare vous 1 mn 30 s = 13 mn vous rouler minimum 20 mn le total fait 33 mn au minimum, alors que avec le péage vous ferez que 30 mn avec quelques embouteillage au niveau des péages. en plus si on investi 50 milliards pour écarter les routes on aura moins de personne qui va emprunter l'autoroute et vont passer par rufisque.
pour résumer en terme de coût c'est exorbitant et en terme de temps çà ne concurrence pas le péage ou avec les taxis bocanté diamniadio dakar c'est entre 1 000 f et 1 500 f cfa tu descend l'a ou tu veut et avec le ter il te dépose à la gare et prend un car pour ton lieu de travail.
ce ne ni efficient, ni opportun. c'est juste un manque de vision et du populisme.
Pseudo_scientifique En Mai, 2018 (16:14 PM) 0 FansN°: 19
Comme il faut tirer le bissap faisons en sorte que les cheminots sénégalais soient assez bien formés sur la technologie du TER pour ne pas dépendre pour toujours de l'assistance technique française qui va coûter très cher et baisser le prix de revient de l'exploitation . Il faut aussi réhabiliter la ligne actuelle vers Bamako ( déjà interconnectée)et arrêter de spéculer sur le standard qui n'est pas encore opportun à cause des mines de Kédouou non encore rentable.
Anonyme En Mai, 2018 (16:21 PM) 0 FansN°: 20
les gens qui ont acheté des 4 x 4 ou voitures vont continuer d'utiliser leur voiture pour se déplacer au travail ou ailleurs. ils ont perdu l'habitude des transports en commun. quand tu achètes une voiture ce n'est pas pour la laisser à côté de la maison, c'est pour se déplacer avec pas pour prendre le train ou l'autobus.
Urgene En Mai, 2018 (16:51 PM) 0 FansN°: 21
Le port d'Abidjan se positionne au Mali. Le TER ne règle pas la compétivité du PAD mais la ligne Dakar Bamako par rail . Lire :Commerce : Le Port autonome d’Abidjan à la (ré) conquête du Mali

Par L'Aube - 3 Mai 20180

Port Autonome d’Abidjan

Le chef de Cabinet du ministère des Transports ivoirien, Benjamin Soro, à la tête d’une importante délégation de la communauté portuaire de la Côte d’Ivoire a séjourné à Bamako, du 25 au 27 avril derniers. Objectif ? Echanger avec les opérateurs économiques maliens, importateurs et transporteurs, en vue de présenter les grandes innovations et les perspectives en cours pour faire du port autonome d’Abidjan une référence internationale… Au-delà, le port autonome d’Abidjan veut revenir en force au Mali.



Cette rencontre s’est déroulée, le vendredi 27 avril dernier, à l’hôtel Radison Blu. Outre Benjamin Soro, représentant du ministre ivoirien, l’événement enregistré la présence du Dg du port autonome d’Abidjan, Yacouba Hien, le président du Conseil malien des chargeurs, Ousmane Babalaye Dao, ainsi que de nombreux opérateurs économiques maliens, chargeurs, importateurs et transporteurs.







Qualifié d’outil de développement au service des économies sous-régionales, le port d’Abidjan traite annuellement plus 2 millions de tonnes de marchandises pour les pays de l’hinterland…



A travers cette mission, les cadres du port d’Abidjan souhaitent convaincre les opérateurs économiques maliens sur la normalisation de la situation en Côte d’Ivoire depuis la fin de la crise… En effet, avant la crise ivoirienne, le PAA était le port le plus fréquenté par les pays de l’hinterland dont le Mali. Mais, pour des raisons sécuritaires, une grande partie des importations maliennes ont arrêté leurs activités à Abidjan.



Pour le président du Conseil malien des chargeurs, Ousmane Babalaye, cette rencontre était nécessaire vu le niveau de baisse des importations maliennes vers la Côte d’Ivoire. « Cette rencontre vise à évaluer nos relations avec nos partenaires des pays côtiers. Aujourd’hui, nous avons le port d’Abidjan, demain ça sera un autre port… Nous sommes en mesure de voir parmi ces pays-là, quel est pays qui nous offre les meilleures conditions pour faire transiter notre marchandise. Nos hôtes ivoiriens nous ont fait une proposition qui nous a été faite nulle part ailleurs… », a-t-il affirmé.







Le représentant du ministre ivoirien, Benjamin Soro s’est réjoui de l’accueil des Maliens, avant de souligner que le PAA est le port naturel du Mali. Il a exprimé la volonté des autorités ivoiriennes à ne ménager aucun effort pour soutenir les actions de la communauté portuaire.



Le directeur général du PAA, Yacouba Hien a indiqué que sa direction générale a initié, depuis 2012, un ambitieux programme d’investissements qui a pour objectif de permettre au PAA d’être compétitif en termes d’infrastructures et de la qualité des prestations. « Ce programme est axé sur l’élargissement et l’approfondissement de la passe d’entrée du canal de Vridi ; la construction d’un second terminal à conteneurs couplé avec la création d’un terminal Roro ; la modernisation du port de pêche, la création de terrains supplémentaires par remblaiement de la baie lagunaire de Bridi-Biélty pour l’implantation de nouvelles unités industrielles et la construction d’un pont reliant la zone portuaire à la commune de Marcory (…) Ce programme qui couvre la période 2012-2019, devra coûter plus de 760 milliards de FCFA à l’Etat ivoirien », a précisé Yacouba Hien.



Mohamed Sylla
Kaani Xèègn En Mai, 2018 (18:03 PM) 0 FansN°: 1
hélas mr sylla, ne perdez pas votre énergie en cherchant à donner un coup de clairvoyance à notre peuple épris de goumbé, de mbalax, de wango et de grand théâtre...
Reply_author En Mai, 2018 (01:26 AM) 0 FansN°: 1
l'afrique de l'ouest doit disposer de plusieurs hub maritimes.
les gains du pad ne sont pas les pertes du port d'abidjan et inversement.
la population ouest africaine vas doubler d'ici 2030, les marchandises doivent avoir plusieurs routes possibles et les coûts logistique doivent baisser.
Patron En Mai, 2018 (17:05 PM) 0 FansN°: 22
Le TER . la faillite au lieu de sauver les entreprises sénégalaises Macky se préoccupe plus de ses parrains français
Anonyme En Mai, 2018 (19:53 PM) 0 FansN°: 23
Les priorités economiques c'est le cadet des soucis de Macky!!
Anonyme En Mai, 2018 (20:48 PM) 0 FansN°: 24
le ter va metre in terme aux bousculades ds led tatas
Anonyme En Mai, 2018 (21:10 PM) 0 FansN°: 25
Belle réflexion mais c'est relatif
Anonyme En Mai, 2018 (09:03 AM) 0 FansN°: 26
L argument : c est utile mais c est trop cher....on l' a souvent entendu. Mais pourqoui vous ne parlez jamais de ILA TOUBA??? Quelle est sa pertinence?? Le desenclavement de la Casamance n'était- t-elle pas 1000 fois plus opportune et prioroitaire??
Reply_author En Mai, 2018 (12:51 PM) 0 FansN°: 1
certains choix économiques devraient faire l objet de larges débats avant validation. l avenir du sénégal est trop important pour être a la seule discretion du politique.
Anonyme En Mai, 2018 (13:40 PM) 0 FansN°: 27
Combien coûte le ticket pour prendre le TE?
Tupac En Mai, 2018 (14:31 PM) 0 FansN°: 28
Ces aperistes sont des tarés à l'image de leur mentor.

Bien sur que si le projet aboutisse on va pas le détruire, on va l'utiliser.

Ce pendant, c'est inexplicable le manque de vision que caractérise ce projet de TER. Comment comprendre dépenser tant de milliard, et j'en suis sûr que si çà aboutit on va dépasser les 1 000 milliards, sur juste 36 Km de piste c'est aberrant. Parce qu'on nous parle de desservir Dakar et gagner du temps, alors que passer par l'autoroute à péage est plus rapide. Imaginez, on nous parle de 14 gare sur 55 km, 10 gares sur 36 km et chaque gare vous faites 1 mn 30 s = 13 mn et vous rouler minimum 20 mn le total fait 33 mn au minimum, alors que avec le péage vous ferez que 30 mn avec quelques embouteillage au niveau des péages sur 40 km. En plus si on investi 50 milliards pour écarter les routes de rufisque on aura moins de personnes qui vont emprunter l'autoroute et vont passer par rufisque.

Pour résumer en terme de coût c'est exorbitant et en terme de temps çà ne concurrence pas le péage (ou avec les taxis bocanté Diamniadio Dakar c'est entre 1 000 F et 1 500 F CFA ) et tu descend l'a ou tu veut. Or avec le TER il te dépose à la Gare et tu prends un car pour rallier ton lieu de Travail.

Ce n'est ni efficient, ni opportun. C'est juste un manque de vision et du populisme
Anonyme En Mai, 2018 (16:50 PM) 0 FansN°: 29
Pour première fois nous ne pouvons pas rester toujours le Sénégal de 1950 donc je félicite notre seul président sénégalais macky sall pour ses réalisations millénaire je vous dit du courage au Sénégal si tu n'as pas de courage tu ne vas pas donc il faut achevé ces deux travaux avant les élections de 2019 la Tfr et l'autoroute ila touba que dieu vous accorde ses soutiens les plus complets amiine

Anonyme En Mai, 2018 (09:26 AM) 0 FansN°: 30
Il y'a une corruption exponentielle autour ce ter. Comment dépenser autant de milliards sur une infime partie du territoire? En volant tout simplement! Sortez de thies et c le grand désert qui commence jusqu'à kedougou!le train amene la vie dans les régions oubliées du senegal et c dans ces trains et gares a reconstruire entièrement qu'il fallait investir cette somme astronomique

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com