Accidents Au Travail : Des Chiffres Toujours Alarmants

  • Source: : Sud Quotidien | Le 15 avril, 2017 à 12:04:53 | Lu 1399 fois | 3 Commentaires
content_image

Accidents Au Travail : Des Chiffres Toujours Alarmants

Le Conseil national du patronat sénégalais (Cnp) dans le cadre de la célébration du mois africain de la prévention a réuni hier, vendredi 14 avril, à Dakar différents acteurs du monde du travail autour de la thématique: «Optimiser la collecte et l’utilisation des données sur la sécurité et la santé au travail». De cette journée de réflexion, les statistiques demeurent atterrantes.
 
Malgré les mesures de prévention prises en amont et le parachèvement du processus technique de la politique nationale de sécurité et de santé au travail inclusive et participative, les accidents au travail demeurent encore préoccupants pour les acteurs. Hier vendredi 14 avril, à Dakar, pouvoirs publics, bureau international du travail, organisations d’employeurs et de travailleurs et le Conseil national du patronat (Cnp) dans le cadre de la célébration du mois africain de la prévention, inscrit dans l’agenda du Cnp se sont réunis pour discuter de la thématique «Optimiser la collecte et l’utilisation des données sur la sécurité et la santé au travail». 
 
De cette rencontre, le directeur général du travail et de la sécurité sociale, Karim Cissé, a indiqué qu’ «en 2016 quelques 1904 cas ont été enregistrés contre 1906 en 2015 pour 2000 entreprises visitées». Une situation préoccupante largement liée aux faiblesses relatives à la mise en œuvre des politiques publique, à l’application de la réglementation et à l’insuffisance appropriation de la culture  et du reflexe de sécurité. 
 
Poursuivant sa communication, le précité dira que «la politique a pour objectif général le renforcement du capital humain en milieu de travail par la prévention des risques professionnels à travers une gestion efficace des accidents et des atteintes à la santé des travailleurs dans tous les secteurs d’activités y compris l’économie informelle tout en assurant la protection des groupes vulnérables notamment les enfants, les personnes handicapées, les femmes, les personnes vivant avec le VIH dans tous les lieux de travail». 
 
Evoquant l’action du gouvernement, il affirme ceci: «Déjà en 2016, le nombre d’entreprises contrôlées est passé de 2600 contre 1931 en 2015. Dans la même année 33 comités d’hygiène et de sécurité au travail ont été installés et quelques 5118 travailleurs sensibilisés et 4552 agents dépistés dans le cadre de la lutte contre le VIH SIDA». 
 
Dans le même ordre d’idées Charles Faye, président de la commission dialogue social et normes au travail du Cnp de déplorer le désastre humain et la contre productivité des entreprises: «Les accidents de travail et les maladies professionnelles font chaque année de nombreuses victimes dans le pays. Et ces victimes, très souvent perdent la vie, ou tout au moins frappées d’incapacité temporaire de travail et au pire des cas devenir des ‘’déchets humains’’, parce que incapables d’exercer la profession pour toujours. Et toutes ces situations entrainent de pénibles épreuves morales et financières pour le travailleur et sa famille, mais également pour l’entreprise qui perd une ressource», a-t-il regretté.


Auteur: Jean Pierre Malou - Sud Quotidien




Commentaire (2)


Accidente Du Travail il y a 1 semaine (17:43 PM) 0 FansN°: 1
CEUX QUI SONT CHARGES DE CONTROLER LES ENTREPRISES N'ONT AUCUNE EXPERTISE .



LES RECRUTEMENTS A LA CSS SE FONT PAR DU "YAMA NEKH, SA PAPA TCHI NGOURGUI LA BOQUE, MAYE NIECE SOU GUELOU KILIFAGUI etc .



Tout le monde sait cela , donc que ces personnes inamovibles ne viennent pas emmerder les gens en feignant de s'apitoyer sur le sort des accidentés.



CE QUI SE PASSE A LA CAISSE DE SÉCURITÉ SOCIALE EST INDÉCENT.
Reply_author il y a 1 semaine (11:14 AM) 0 FansN°: 1
la prévention est normalement géré par un comités présidé par le directeur du travail mais la caisse de securité sociale fait tout pour que ce comité ne soit pas installé. les centrale syndicale qui sont représente au sein de ce comité ne disent rien et le ministère ne fait rien . ainsi la caisse fait ce que bon lui semble le responsable c'est le ministère et les centrale syndicale
Anonyme il y a 1 semaine (11:18 AM) 0 FansN°: 2
Il suffit de regarder la photo , aucun harnais de sécurité , pas de barrière de sécurité ......dans ce pays c'est le laxisme et l'irresponsabilité le plus complet !!!!!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com