Emploi des jeunes : Le Cdes dote Sédhiou de deux unités industrielles

  • Source: : Seneweb.com | Le 20 mars, 2017 à 16:03:05 | Lu 969 fois | 2 Commentaires
content_image

Photo illustration

Une des régions les plus pauvres du Sénégal, Sédhiou manque presque de tout. La région qui regorge, pourtant, d’énormes potentialités agricoles, souffre d’une inexistence quasi-totale d’unités industrielles. Une réalité qui n’a pas échappé au Conseil des entreprises du Sénégal qui y a créé, avec les jeunes de la localité, deux unités industrielles.  «Le Cdes et les jeunes promoteurs ont mis en place deux sociétés. Une unité industrielles de production et de commercialisation d’aliments de volaille et une unité industrielle de production de craie», renseigne un communiqué de l’organisation patronale qui était à Sédhiou, dans le cadre de la 4ème foire sous régionale organisée par le Cabinet Idev/Pme, en compagnie de l’Adpeme et le Fongip. «Les potentialités y sont énormes. Mais il y a beaucoup de choses à faire et rien n’a été fait pour le moment. La production agricole est abondante. Sédhiou regorge d’énormes opportunités dans la riziculture mais il n’y a pas d’unités de transformation du riz local. La région est première dans la production de maïs», a indiqué Babacar Diagne, Président du Cdes.  Afin de promouvoir l’installation d’entreprises dans cette zone du pays et la création d’unités de transformation, le chef de file du Cdes estime que l’Etat devra accompagner, et opérer une discrimination positive: «L’Etat devra renforcer les dispositifs d’appui et d’accompagnement des Pme et Pmi et faire une discrimination positive pour les entreprises créées là-bas. Mais, c’est le rôle du secteur privé d’y dénicher les opportunités et de booster l’investissement dans cette zone», dit-il.   


Auteur: Youssouf SANE - Seneweb.com




Commentaire (1)


Anonyme En Mars, 2017 (18:11 PM) 0 FansN°: 1
Pendant que d autres vont faire du shopping à Genève , cette organisation patronale au moins à intéresse aux localités les plus pauvres du pays .

Il est temps que l état ouvre grandement les jeux pour voir avec qui l émergence est possible

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com