Emplois menacés par l'Aibd : L'Apas saisit les religieux

  • Source: : Seneweb.com | Le 05 octobre, 2017 à 18:10:42 | Lu 1816 fois | 3 Commentaires
content_image

Emplois menacés par l'Aibd : L'Apas saisit les religieux

Le compte à rebours est déclenché. Plus que trois mois et ce sera le démarrage des activités de l'Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) au détriment de celui de Yoff. Mais ce démarrage précédant l'inauguration à la date du 7 décembre prochain, n'enchante pas les acteurs de la plateforme aéroportuaires (Apas). Lesquels craignent la perte de plusieurs centaines d'emplois de leurs membres du fait du transfert des activités de Dakar vers Diass. Ils disent ne pas exclure d'aller dans les foyers religieux pour se faire entendre.

Oumar Kane, chargé de communication des Acteurs de la plateforme aéroportuaire du Sénégal (Apas), a porté la parole de ses camarades. Il a d'emblée estimé que ce nouvel aéroport, qui devrait offrir de nouvelles opportunités économiques et sociales pour le Sénégal, est sur le point de se transformer en cauchemar pour ses semblables. Confrontés à une situation qui fait qu'ils risquent de perdre leurs emplois avec le transfert des activités, lesdits acteurs ont été nombreux à hausser le ton. C'était au cours de l'Assemblée générale d'information qu'ils ont initiée ce jeudi 5 octobre 2017, à Dakar.

À cette rencontre, ils ont annoncé leur volonté d'initier une marche mais aussi d'aller porter leur doléance aux autorités religieuses du pays. Mais avant d'en arriver à ce stade, les acteurs aéroportuaires ont sollicité l'implication du président Macky Sall dans ce projet de transfert qui menace leurs emplois.

"Nous ne parlons pas de recrutement mais de conservation de certains de nos emplois à travers le transfert de nos différentes structures.  Nous ne parlons pas de recrutement, mais de transfert des employés. Pourquoi tuer deux sociétés en pleine forme au profit d'une société étatique sans diplôme, sans certification et sans expérience ? Comment des sociétés vont pouvoir prospérer et nous en faire profiter si nous devons laisser des étrangers imposer leur diktat en augmentant drastiquement le prix du mètre carré ? En effet, les prix du hangar fret passe de 1286 F Cfa / m2 à 32 500 F Cfa. Soit un tarif multiplié par 25. En sus de cela, la caution demandée est exorbitante : plus de 500 millions de F Cfa avec des paiements annuels anticipés exigés. Comment nos entreprises vont-elles survivre dans ces conditions si l'État laisse faire ? Comment l'Aibd pourrait-elle être compétitive dans ces conditions ?", s'est demandé Oumar Kane.

Sidath Diop, un des orateurs de cette rencontre est revenu sur les réclamations fermes de ses collègues, acteurs de ladite plateforme. Lesquelles réclamations font état de la volonté de l'Apas de voir le transfert à Diass pour tout le monde ; de créer les conditions favorables à une concurrence des entreprises à l'Aibd et d'éviter d'entraîner la liquidation des entreprises en activités à l'aéroport Léopold Sédar Senghor.


Auteur: Youssoupha MINE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme il y a 3 semaines (21:51 PM) 0 FansN°: 1
les religieux ? :contaan:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :rigolo:  :rigolo: 
Anonyme il y a 3 semaines (08:10 AM) 0 FansN°: 2
Allez porter plainte devant un tribunal au lieu d'aller vous courber devant les religieux. Ils ne porteront pas votre combat à votre place.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com