Lancement officiel du Projet d’« amélioration de la réponse des communautés les plus vulnérables

  • Source: : Seneweb.com | Le 01 avril, 2017 à 13:04:50 | Lu 1864 fois | 1 Commentaires
content_image

Lancement officiel du Projet d’« amélioration de la réponse des communautés les plus vulnérables

Lancement officiel du Projet d’« amélioration de la réponse des communautés les plus vulnérables face aux crises nutritionnelles et alimentaires dans les départements de Podor, Matam, Ranérou et Kanel » YELLITAARE

Samedi 1ER Avril 2017- La Cellule de Lutte contre la Malnutrition procédera au lancement officiel du Projet d’amélioration de la réponse des communautés les plus vulnérables face aux crises nutritionnelles et alimentaires dans les départements de Podor, Matam, Ranérou et Kanel (YELLITAARE). La cérémonie de lancement du projet YELLITAARE est prévue au centre culturel de Matam à partir de 09h.

 

En effet, la Cellule de Lutte Contre la Malnutrition (CLM) a obtenu de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale et de Développement (AECID) une subvention d’un montant de plus de 5 milliards de francs CFA pour la mise en œuvre de ce projet qui vise à renforcer la résilience des populations rurales vulnérables à la malnutrition.  

L’objectif du Projet YELLITAARE est d’améliorer la capacité de résilience des populations locales et leur accès aux services de base avec un accent mis sur les plus vulnérables en améliorant les conditions de vie pour prévenir la migration illégale.  

 

La mise en œuvre du Projet YELLITAARE  permettra donc l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle à travers l’accès des populations à une alimentation diversifié, l’amélioration des chaines de valeurs et les bonnes pratiques alimentaires ; l’accès aux services de base (santé nutritionnelle et reproductive, éducation fonctionnel, etc.) ; l’amélioration de la gouvernance locale pour renforcer la résilience des populations, à travers le renforcement des capacités des collectivités locales en matière de gouvernance et le renforcement des capacités des collectivités pour la réduction du risque de désastres.

A terme, le projet YELIITAARE contribuera à sortir les départements ciblés de la situation de vulnérabilité à la malnutrition et à l’insécurité alimentaire qui demeurent préoccupantes dans la zone nord du Sénégal puisque en 2013 les départements de Podor, Matam, Kanel et Ranérou étaient caractérisées par des prévalences très élevées de Malnutrition Aigüe Globale (MAG) chez les enfants de moins de 5 ans et d’Insécurité Alimentaire au niveau des ménages se situant respectivement à plus de 15% et 70%.

 

Pour rappel, le projet YELLITAARE est financé à travers le « Fonds fiduciaire d’urgence en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique ».


 

Contact : Moussa Demba GASSAMA

Tel : 77 333 24 04


Auteur: seneweb news - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Maguatte Coly Yeumbeul Nord Fo En Avril, 2017 (16:13 PM) 0 FansN°: 1
Toutes mes félicitations pour ce projet qui certainement viendra en aide à une catégorie de population dont la souffrance est visible mais il faudra penser aux populations de la banlieue surtout dans l'arrondissement des Niayes où des gens souffrent terriblement mais elles ont honte de se montrer. Cette situation a contribué aux tentatives suicidaires à l'émigration clandestine de plusieurs jeunes dont les familles continuent à faire leurs funérailles chaque mois. Ces cas ne sont pas connus du grand public. AU SECOURS DES QUE POSSIBLE

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com