«On assiste impuissant à la mort programmée du chemin de fer»

  • Source: : Seneweb.com | Le 18 octobre, 2016 à 12:10:56 | Lu 2954 fois | 5 Commentaires
content_image

Sit-In des retraités des chemins de fer

Ils sont quelque 200 cheminots partis à la retraite et qui n’ont toujours pas perçu leurs indemnités de départ, alors que les salaires du mois dernier n’ont pas encore été payés, ont fait savoir, hier lors d’un sit-in organisé dans leurs locaux, les travailleurs de la société Dakar Bamako Ferroviaire (Dbf). Après la reprise de la concession, les choses ne semblent pas bouger au grand regret des cheminots qui demandent le respect des engagements pris.

Le secrétaire général de l’Union des travailleurs de Dbf, Madiodia Diagne, s'est offusqué de la dernière sortie du Secrétaire d’Etat chargé du réseau ferroviaire national, Abdou Ndéné Sall, un «amateur» selon les cheminots. «Le secrétaire d’Etat affirme que la société Dakar-Bamako ferroviaire doit prendre en charge les salaires des cheminots. Il oublie que Dbf est devenue une société nationale. On assiste impuissant à la mort programmée du chemin de fer», se résigne le syndicaliste, dans les colonnes de l’Observateur. «Le secrétaire d’Etat, ajoute-t-il, a entre ses mains une bombe. Et si elle explose, personne ne sera épargnée», prévient-il.


Auteur: SenewebNews - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme En Octobre, 2016 (13:07 PM) 0 FansN°: 1
Nous les africains non contents de ne pas savoir construire, ne ne sommes pas capables non plus de conserver un outil essentiel.. c'est pas gagné  :interrogation: 
Anonyme En Octobre, 2016 (15:22 PM) 0 FansN°: 2
La Guinee va bientot demarrer le projet de train à ecartement standard entre Conakry - Bamako et ainsi détourner une partie du fret malien vers le port de Conakry.Je souhaite que le Sénégal se ressaisisse vite!
Citoyen Exigent En Octobre, 2016 (15:30 PM) 0 FansN°: 3
Il est illusoire de programmer un développement sans les chemins de fer
Anonyme En Octobre, 2016 (16:53 PM) 0 FansN°: 4
On critique les blancs mais on n'est même pas capable de maintenir le secteur ferroviaire qu'ils nous ont laissés. Et dire que Lat-Dior est entré en résistance à cause du rail! C'était dans les années 1860. Plus de 150 ans après, malgré tous les beaux discours, les ingénieurs formés en occident, les milliards et la pseudo-indépendance, nous ne sommes même pas capables d'égaler en compétence une poignée d'ingénieurs militaires français du 19e siècle.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com