Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

PAPE AMADOU SARR, L'HOMME CHARGE PAR MACKY SALL DE JETER 34 MILLIARDS DE NOS FRANCS DANS LE VENT.

Posté par: Tamba Danfakha| Mercredi 25 avril, 2018 14:04  | Consulté 525 fois  |  0 Réactions  |   

Petite précision importante : je considère le coordonnateur de la délégation à l'entrepreneuriat rapide, Monsieur Papa Amadou Sarr, comme un homme compétent, un homme qui a fait ses preuves ailleurs, dans le monde avant de venir servir son pays. 
De même, je pense que les intentions du Président Macky Sall, quoique non dénuées de calculs électoraux, sont bonnes et sincères.
Mais, la mission confiée à cette importante structure publique sera, malgré tout, un cuisant échec : les 34 milliards de francs CFA prévus seront dépensées sans aucune efficience et sans aucun impact sur l'emploi des jeunes et des femmes, sa suprême finalité.
POURQUOI ?
1) le problème du financement n'est pas le vrai problème dans la création d'emplois. le vrai problème est celui de l'accompagnement. Or la délégation à l'entrepreneuriat rapide ne semble pas s'occuper de cela mais de financements, de modes de financements et de transparence dans les financements.
L'accompagnement des porteurs de projets, pour être efficace, doit être 
- qualifiée (les gens qui fournissent les services doivent avoir une formidable culture générale tant dans la sociologie, l'économie, l'entrepreneuriat que dans la psychologie)
- méthodique (on doit avoir le souci de poser et de respecter des étapes avec l'utilisation de mécanismes de validation performants)
- intensif (on ne doit pas perdre de vue les porteurs de projets durant la mise en oeuvre de leur projet, surtout quand cela se fait avec l'argent des autres)
En analysant les premiers actes posés par Monsieur Pape Amadou Sarr, je ne vois pas, vraiment, ni dans le profil de ses coéquipiers, ni dans son discours un quelconque indice que cette problématique de l'accompagnement est prise en compte
2) Au Sénégal et dans la plupart des pays africains, y compris au Maroc, on a assisté à l'échec de toutes les politiques publiques d'emplois, principalement parce qu'à chaque fois, on a pensé que l'on pouvait créer des emplois avec de l'argent. Mais ce n'est pas de l'argent dont les jeunes et les femmes ont le plus besoin mais de confiance en soi, d'estime de soi et d'envie de réaliser des projets qui leur correspondent. 
3) les fonds qui seront mis à la disposition des jeunes ne seront que très faiblement remboursés pour au moins quatre raisons : l'échec fait partie intégrante de l'entrepreneuriat, les projets qui seront financés n'en sont que de nom (ceux qui sont sensés les valider ignorent, eux mêmes, bien souvent ce que veut dire le mot projet), les bénéficiaires seront, très certainement, les proches de ceux là même qui seront chargés de recouvrer les fonds et, enfin, les fonds octroyés ne le seront pas de façon appropriés de sorte que, dans la plupart des cas, ils s'évaporeront avant même que leurs bénéficiaires aient vraiment compris ce à quoi cela ils devraient servir
4) même si Monsieur Pape Amadou sarr affirme, ourbi et orbi, que sa préoccupation n'est pas électoraliste, je sais qu'il sera submergé par les politiciens et la perception que les populations auront de ses financements sera, toujours, que les fonds ne sont octroyés que pour la réélection du Président.
En définitif, je suis, personnellement, triste de voir que l'état se prépare à jeter de l'argent public dans le vent en sachant, pertinemment, que cela ne servira à rien, ni à réélire le président (mal utilisés, les financements risquent, même, de lui coûter des voix déjà acquis), ni à créer des emplois.
Malgré tout, je continuerai de prier pour que mes prévisions pessimistes ne se réalisent point car je ne peux, en tant que militant convaincu de la lutte contre le chômage, que souhaiter le succès pour les hommes et les femmes chargés de faire fonctionner la DER.
Vive le Sénégal !

 L'auteur  Tamba Danfakha
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Tamba Danfakha
Blog crée le 18/10/2012 Visité 1082566 fois 617 Articles 11952 Commentaires 47 Abonnés

Posts recents
LIBERTE = RESPONSABILITE
MORT De PHILIP ROTH, UN MONSTRE SACRE DE LA LITTERATURE AMERICAINE.
NEGUENTROPIE ? LA VIE = ORDRE !
Offre d\'accompagnement de vos projets
NON MONSIEUR SIDI LAMINE NIASSE, VOUS FAITES UNE FAUSSE QUERELLE A IDRISSA SECK.
Commentaires recents
Les plus populaires