Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Un monde meilleur : le mouridisme nous enseigne que c’est possible !

Posté par: Tamba Danfakha| Lundi 19 février, 2018 19:02  | Consulté 568 fois  |  0 Réactions  |   

Dans un monde de brutes, de lâches et de terreurs ; dans un monde où l’autre est l’ennemi par définition, les enseignements de Cheikhoul Khadim sont un puits infini de sagesse et …de grande espérance.

Cheikh Ahmadou Bamba MBacké (RA), lors de son passage terrestre, nous a ouvert une piste pleine d’humanisme et de sens.

Lorsque les 120 soldats coloniaux sont venus chercher le Cheikh à Diéwol pour le conduire à Saint Louis, le Général Cheikh Ibrahima Fall était, là présent, à la tête de plus de 20 000 « baye fall ». Un seul geste, un seul signe de refus de suivre les soldats du colon et ces derniers pouvaient se retrouver réduits en petites pièces par des baye fall, guerriers intrépides, sans peurs et sans craintes.

Mais le Cheikh ne fit jamais montre d’une quelconque opposition, ni d’une certaine impatience chaque fois que le colon avait voulu le soumettre, en vain, à sa loi scélérate.

Cheikh Ahmadou Bamba MBacké (RA) a, aussi, choisi de commémorer, non le jour de son retour d’exil, mais le jour de son départ au Gabon.

Après plusieurs péripéties, provocations et tentatives puériles pour venir à bout de la patience du Cheikh, le colon se résolut à accepter sa propre défaite en lui décernant une médaille (qu’il refusa de prendre car non conforme à ses croyances) et un diplôme de satisfaction (qu’il prit comme signe de paix).

A y regarder de près, on se rend compte que Cheikhoul Khadim est resté, durant tout son passage terrestre, fidèle à une ligne de conduite : aimer son prochain quelque soit les intentions, bonnes ou mauvaises, de celui-ci à votre endroit.

Cheikh Ahmadou Bamba MBacké (RA) fut un homme de paix, un homme de bien et quand bien même il devait endurer tous les sacrifices, toutes les privations, il s’est toujours interdit de faire autre chose que le bien.

Cheikh Ahmadou Bamba MBacké (RA) fut le symbole vivant de ce que devrait être un musulman, un vrai croyant, une créature reconnaissante à son créateur et respectueuse de toute la création qui ne fait que le bien, rien que le bien.

Dans un monde où les hommes s’entredéchirent, se vouent, les uns et les autres, haines et détestations, dans un monde de violences, de féroces adversités, nous avons besoin de nous retourner vers les enseignements du Cheikh, de nous y plonger, avec ferveur, avec lucidité, avec passion pour laisser nous envahir cette belle leçon qu’il n’a eu de cesse de prodiguer à quiconque sait écouter : tu aimeras ton prochain et toute la création d’Allah comme tu aimerais ceux qui ont de l’importance à tes yeux.

Si tu veux être proche de Dieu, soit dans la pratique du bien, du pardon, de l’endurance et extirpe de toi toute arrogance, toute envie malveillante et désir de …puissance oppressante.

En suivant les traces de Cheikh Ahmadou Bamba MBacké (RA), chacun de nous peut devenir meilleur, peut, donc, se rapprocher du paradis sur terre et dans l’au delà.

Merci Serigne Touba.

Source infinie de sagesse et d’humanisme

 L'auteur  Tamba Danfakha
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Tamba Danfakha
Blog crée le 18/10/2012 Visité 1129550 fois 675 Articles 12441 Commentaires 49 Abonnés

Posts recents
MACKY SALL ETHNICISTE ? MONSIEUR SONKO ET SI ON CESSAIT D\'EN PARLER ?
CONDITIONS D’ADHESION AU RESEAU EUREKA
SÉMINAIRE EN EFFICACITÉ PERSONNELLE
SÉMINAIRE EN EFFICACITÉ PERSONNELLE (Emploi,Carrière et Entrepreneuriat)
LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE : NOUS N\'AVONS NI UN PROBLÈME D\'ARGENT NI UN PROBLÈME DE FINANCEMENT.
Commentaires recents
Les plus populaires